Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris ébranlée par l'instabilité politique en Italie
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 853.40 -0.13 % Temps réel Euronext Paris
4 874.31Ouverture : 4 875.74+ Haut : 4 827.11+ Bas :
-0.43 %Perf Ouverture : 4 859.69Clôture veille : 2 771 430 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris ébranlée par l'instabilité politique en Italie

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont clôturé en forte baisse mardi soir, Milan en tête (-4,9%), l’absence de majorité politique en Italie à l'issue des élections générales faisant craindre une reprise de la crise de la zone euro.

Les élections des 24-25 février ont donné une majorité de centre-gauche à la Chambre des Députés, mais n’ont pas permis de dégager une majorité au Sénat (sauf à supposer une alliance "contre-nature" de la gauche ou de la droite avec le Mouvement Cinq Etoiles de Beppe Grillo).

"Les urnes ont parlé en Italie et la visibilité ne pouvait pas être plus faible", a déclaré ce matin le CM-CIC Securities.

Concernant la chambre basse, la coalition de gauche est en tête au niveau national (29,5%) et remporte 340 sièges. Le centre droit est juste derrière avec 29,1%, ce qui lui permet d’obtenir 124 sièges tandis que Beppe Grillo crée la surprise en remportant 108 sièges (25,5% des voix).

Le résultat est nettement plus serré que ne le laissaient penser les derniers sondages mais la conclusion reste conforme aux attentes. Pour le Sénat en revanche, le flou règne. Selon les données officielles publiées à 23h, le centre droit obtient 116 sièges, la gauche 113, le Mouvement 5 étoiles 54 et Mario Monti 18. Etant donné ces résultats, aucune majorité ne semble pouvoir émerger.

"Les désaccords entre les partis sont tels que, même si nous n’écartons pas totalement la possibilité d’une grande coalition, la seule issue semble être un nouveau vote, ce qui n’aura pas lieu avant plusieurs mois", a précisé l'analyste.

"Le scénario le plus probable reste de nouvelles élections. Toutefois, nous suivrons avec attention dans les prochains jours les discussions qui commenceront sur la possible formation d’une coalition avec Pier Luigi Bersani à sa tête. Dans l’attente d’un message clair, nous anticipons un regain de doutes vis-à-vis de l’Europe avec un accroissement de la volatilité au gré des déclarations. Dans un premier temps, les actifs perçus comme risqués (actions, obligations souveraines des pays périphériques et l’euro) devraient être pénalisés souffrant d’un mouvement vers les actifs refuge", a-t-il ajouté.

Au chapitre des statistiques macroéconomiques, le département américain du Commerce a fait savoir que les ventes de logements neufs aux Etats-Unis avaient progressé de 15,6 % sur le mois en janvier, sur un rythme annualisé de 437 000 transactions. Ce niveau, très nettement supérieur aux 381 000 ventes attendues par le consensus, est le plus élevé depuis le mois de juillet 2008. En comparaison annuelle, le secteur affiche une croissance de 28,9 %.

A noter par ailleurs que l'indice de confiance des consommateurs du "Conference Board" a progressé à 69,6 sur le mois de février, contre 58,4 en janvier et 60,8 anticipé par le consensus.

La Bourse de Paris a plongé de 2,7% mardi soir, le secteur bancaire ayant particulièrement souffert des incertitudes politiques en Italie. A l'exception de Lafarge et de Technip qui ont signé une hausse symbolique, toutes les valeurs du CAC 40 étaient dans le rouge.

Crédit Agricole (-5,9%), Société Générale (-5,4%) et BNP Paribas (-4,6%) sont les plus touchées.

Dans l'actualité des entreprises, Vivendi (-1,8%) a publié des résultats annuels en baisse, comme prévu, mais n'a rien annoncé sur les cessions d'actifs.

Hors CAC 40, l'action SEB a cédé 3,5% après la publication de résultats conformes aux attentes mais assortis de perspectives prudentes pour 2013.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...