Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris débute la semaine sur une note négative
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris débute la semaine sur une note négative

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a perdu du terrain lundi (-0,66%), temporisant après son net rebond de vendredi, dans un marché qui peine à trouver une direction claire depuis plus de deux semaines. L'indice CAC 40 a perdu 28,80 points à 4.325,10 points, dans un volume d'échanges modeste de 2,4 milliards d'euros. Vendredi, il avait pris 1,67%.

Le marché parisien a connu une matinée un peu mouvementée, débutant en nette baisse avant de revenir à l'équilibre puis de faiblir à nouveau. "Le marché est dans une phase d'indécision et évolue depuis plusieurs séances dans un canal étroit entre 4.280 et 4.400 points", résume Yann Azuelos, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée.

Pourtant, selon lui, les nouvelles prises séparément "ne sont pas mauvaises", entre un pétrole qui se stabilise près des 50 dollars, un euro qui a tendance à reculer face au dollar et des taux d'emprunt toujours très bas.

Les investisseurs ont peu réagi aux différentes nouvelles du jour, notamment des indicateurs économiques contrastés en zone euro. Les indices PMI ont été plus résistants en Allemagne et en France qu'en zone euro où la croissance de l'activité privée s'est de nouveau légèrement tassée en mai.

Selon les gérants de Barclays Bourse, "il est probable que l'indécision des indices actions se poursuive jusqu'à la fin du mois de juin", du fait notamment d'incertitudes liées à la Fed, au référendum britannique et aux élections législatives en Espagne.

"Cette incertitude sur le Brexit est une sorte de couvercle sur le marché", prévient M. Azuelos.

En outre, la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a récemment laissé la porte ouverte à une prochaine hausse des taux, se tient quelques jours avant le vote sur un éventuel Brexit.

Sur le front des valeurs, le secteur des matières premières a été mal orienté. Total a perdu 1,43% à 42,39 euros, Technip 0,69% à 47,36 euros, CGG 1,59% à 0,62 euro, Vallourec 3,16% à 3,00 euros et ArcelorMittal 3,20% à 3,84 euros.

Axa a perdu 0,73% à 21,09 euros. L'assureur a décidé de se désengager de l'industrie du tabac en cédant ses actifs liés à ce secteur pour environ 1,8 milliard d'euros, souhaitant ainsi "soutenir les efforts des gouvernements" pour réduire la consommation de tabac.

Capgemini a signé la meilleure performance du CAC 40, grimpant de +1,4% à 82,89 euros, soutenu par les commentaires positifs de Barclays, qui conseille de renforcer ses positions avant la prochaine journée d'investisseurs.

Vinci a pris 0,52% à 66,35 euros, profitant du relèvement de la recommandation de Goldman Sachs à "Acheter" par Goldman Sachs. Le broker a placer le groupe de construction et de concessions dans sa "conviction list".

Solocal a dévissé de 17,2% à un nouveau plus bas historique de 3,146 euros. Le titre avait déjà chuté vendredi de 14,24%. Les investisseurs s'inquiètent de l'incapacité du groupe de communication locale et digitale à enrayer sa décroissance, et s'interrogent sur les modalités du plan de réduction drastique de la dette annoncé par l'entreprise.

Sur le segment des "medtechs", la spécialiste de la cytologie de nouvelle génération Novacyt a vu son cours de bourse s'envoler de +17,3%, profitant du conseil donné vendredi Par Invest Securities d'acheter le titre avec un objectif de cours de 2,4 euros.

Implanet a flambé de 18,98% à 1,63 euro, soit la meilleure performance du compartiment C d'Euronext. Les investisseurs ont salué l'annonce du feu vert des autorités américaine et européenne pour la mise sur le marché du nouvel implant Jazz Claw de la société de technologie médicale.

Innate Pharma a signé la plus forte hausse du SBF 120 avec un bond de 6,7% à 12,88 euros. La société de biotechnologie suscite des attentes sur les résultats d'études cliniques qui devraient être dévoilés au second semestre 2016 et en 2017.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...