Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris attentiste avant la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 564.28 +0.78 % Temps réel Euronext Paris
4 506.66Ouverture : 4 605.56+ Haut : 4 502.20+ Bas :
+1.28 %Perf Ouverture : 4 528.82Clôture veille : 1 520 620 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris attentiste avant la Fed

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a marqué une pause mardi (-0,13% à 4.388,60 points ), traversant sans remous une séance d'attentisme avant une décision de politique monétaire de la banque centrale américaine. La cote parisienne a débuté en retrait avant d'accélérer timidement mais le mouvement a fait long feu en fin de séance, l'indice ne parvenant pas à se maintenir au-dessus du seuil symbolique des 4.400 points. De son côté, Wall Street a démarré en légère hausse.

Il y a "pas mal d'attente" avant les deux événements de la semaine à savoir les réunions de la banque centrale américaine (Fed) et de la Banque du Japon (BoJ) qui rendent toutes deux leurs conclusions mercredi, constate Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque. Selon lui, "certains investisseurs préfèrent rester en retrait avant d'en savoir plus", notamment en ce qui concerne la Fed, dont la réunion sera suivie d'une conférence de presse de sa présidente Janet Yellen, après la clôture des places boursières européennes.

Des déclarations de plusieurs membres de la Fed, remettant sur la table l'éventualité d'un relèvement des taux directeurs de l'institution monétaire à court terme, ont semé le doute sur les marchés, qui vont "chercher à sortir un peu de ce jeu de spéculation" dans lequel ils sont entrés depuis plusieurs semaines, souligne par ailleurs M. Tuéni. Si le marché table plutôt sur un statu quo, il y a quand même "quelques craintes", relève en outre l'analyste.

En attendant cette échéance, les investisseurs ont eu peu de choses à se mettre sous la dent. Du côté des indicateurs, l'agenda est resté largement dégarni, à l'exception des mises en chantier de logements aux États-Unis qui ont reculé plus que prévu en août.

Parmi les valeurs, Virbac a fait les frais (-16,45% à 152,90 euros) d'un abaissement de son objectif annuel de croissance organique, en raison notamment de situations de marché compliquées aux Etats-Unis et au Chili, même si son bénéfice net s'est considérablement amélioré au premier semestre.

Le secteur pétrolier a fini la séance mal orienté dans le sillage du recul des prix du brut. Vallourec a perdu 3,26% à 3,80 euros, CGG 2,29% à 21,30 euros, Technip 0,93% à 51,12 euros et Total 0,54% à 41,46 euros.

Coface a bénéficié pour sa part (+7,61% à 5,85 euros) du relèvement de sa recommandation à "acheter" par Kepler Cheuvreux.

Wendel a finalement reculé de 0,63% à 102,35 euros après la signature d'un accord en vue d'acquérir la société panafricaine Tsebo Solutions Group pour une valeur d'entreprise d'environ 331 millions d'euros.

Voltalia a terminé stable à 9,40 euros après des bénéfices en hausse pour le premier semestre 2016 et un objectif d'excédent brut d'exploitation de 180 millions d'euros à horizon 2019.

Enfin, Genfit (+15,51 euros à 25,99 euros) a profité de l'acquisition par le laboratoire pharmaceutique américain Allergan d'une société de biotechnologies spécialisée dans le développement des traitements contre les cirrhoses.

AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...