Bourse > Cac 40 > Cac 40 : L'indice parisien tiré par les valeurs défensives
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 870.15 -0.25 % Temps réel Euronext Paris
4 865.19Ouverture : 4 889.16+ Haut : 4 841.68+ Bas :
+0.10 %Perf Ouverture : 4 882.18Clôture veille : 1 758 240 KVolume :

Cac 40 : L'indice parisien tiré par les valeurs défensives

(Tradingsat.com) - Après sa chute de 2,56% de vendredi, la Bourse de Paris est repartie du bon pied en grimpant lundi de 1,09% à 4585,50 points. Les investisseurs ont semble-t-il retrouvé un peu de sérénité après les propos prudents tenus en fin de semaine dernière par la présidente de la Fed sur l'économie mondiale.

"Les marchés digèrent les déclarations de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen. Car plus que le statu quo monétaire, c'est surtout le discours anxiogène au sujet de la Chine et des pays émergents" qui a perturbé les places financières, explique Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse.

"La cote parisienne récupère donc aujourd'hui une partie du terrain perdu, mais le compte n'y est pas encore, l'indice restant toujours bloqué entre 4.500 et 4.600 points", sans qu'une tendance nette n'émerge vraiment, ajoute-t-il.

Alors que la dégradation de la note de la France par Moody’s est passée totalement inaperçue, la place parisienne a cependant connu un début de séance mitigé, perturbée par le plongeon de Volkswagen à Francfort.

L’action du constructeur automobile allemand a dévissé de 18% après la révélation par l’agence américaine pour l'environnement de tricheries vis-vis de la loi antipollution aux Etats-Unis. A la suite de quoi le groupe Volkswagen a annoncé lundi qu’il suspendait les ventes de diesel de ses marques VW et Audi aux Etats-Unis.

Le scandale a jeté la suspicion sur le secteur, les constructeurs français Peugeot (-2,5%) et Renault (-3,2%), fortement positionnés sur la motorisation diesel, perdant du terrain.

Les meilleures performances sur le CAC 40 ont été enregistrées par les valeurs dites défensives, le leader mondial de l’optique ophtalmique Essilor en tête (+3,3%), suivi par Danone (+2,7%) et L’Oréal (+2,4%).

A noter aussi le bon comportement d’Alcatel-Lucent (+1,9%), soutenu par un relèvement de recommandation à "acheter" contre "conserver" auparavant par les analystes de Deutsche Bank.

Hors indice phare, DBV Technologies a signé la plus forte hausse du SBF 120 avec une progression de +5,1% à 76,25 euros. En moins d'une semaine depuis la recommandation "Surpondérer" donnée le 15 septembre par Morgan Stanley, l'action du laboratoire spécialisé dans le développement de solutions de diagnostic et de traitement des allergies alimentaires s'est envolée de +17%.

Egalement dans le secteur des biotechnologie, Biophytis s’est envolée de +17% après l’annonce de la signature d’un partenariat avec l’américain Patheon portant sur la production de lots cliniques, première étape de l’étude clinique de phase 2b menée avec son candidat médicament BIO101 dans l’obésité sarcopénique.

Enfin, le leader mondial de l'information sur le marché de l'Art Artprice a flambé de plus de 20% en tête du SRD à la suite de sa décision de faire payer les annonces sur sa Place de Marché Normalisée à prix fixe, après dix ans de gratuité.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...