Bourse > Cac 40 > Cac 40 : L'euro a pesé sur la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 712.69 +0.38 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 716.60+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 1 747 520 KVolume :

Cac 40 : L'euro a pesé sur la Bourse de Paris

cac 40cac 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé dans le rouge jeudi (-0,45%), signant sa troisième séance de baisse d'affilée, pénalisée notamment par une hausse de l'euro au lendemain de la Fed, malgré l'évolution positive du pétrole.

L'indice CAC 40 a perdu 20,11 points à 4.442,89 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,3 milliards d'euros. La veille, il avait perdu 0,22%.

Le marché parisien avait démarré en hausse à l'ouverture grâce au pétrole et au discours accommodant de la Réserve fédérale américaine (Fed) la veille avant de faire machine arrière, au point de lâcher plus de 2%.

"Il y a eu trois séquences au cours de cette séance: une haussière ce matin, une baissière dans l'après-midi, suivie d'un recul de l'indice parisien beaucoup moins marqué en fin de séance", résume Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

"L'euro a fortement remonté face au dollar", avance M. Murail, "ce qui est généralement baissier pour les marchés".

Le dollar était affaibli par une position attentiste de la banque centrale américaine, à l'heure où son homologue européenne a renforcé sa politique monétaire accomodante. La Fed a en effet opté pour le statu quo et décidé de ne pas relever ses taux directeurs en invoquant les "risques" posés par la situation économique mondiale.

Finalement, la Fed a été "plus prudente qu'anticipé", relèvent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Selon les projections des membres du Comité monétaire, la Fed se dirigerait vers deux hausses de taux de 0,25 point de base contre quatre, selon la précédente estimation. La banque centrale n'a pour l'heure remonté ses taux qu'une fois, en décembre dernier.

Sur le front des valeurs, le secteur aéronautique a tiré le marché vers le bas, pénalisé par la hausse de l'euro, à l'image de Airbus Group qui a perdu 2,06% à 59,53 euros.

Profitant du rebond du baril, le secteur pétrolier a fini en forme, à l'image de Vallourec (+7,6% à 6,64 euros), Maurel et Prom (+4,81% à 3,27 euros), Technip (+3,97% à 51,96 euros), Total (+2,34% à 42,86 euros) et CGG (+1,43% à 0,71 euro).

Alstom a profité (+4,49% à 22,82 euros) d'un relèvement de recommandation par JPMorgan.

Du côté des valeur de santé, Adocia a pris 2,04% à 61,52 euros après avoir dégagé de solides bénéfices en 2015, grâce à l'envolée de son chiffre d'affaires, tout en affichant une robuste position de trésorerie, après sa dernière augmentation de capital.

Sentys a bondi de près de 8% (+7,7% à 3,07 euros à 9h30) en réaction à l'annonce d'un chiffre d'affaires annuel en très forte croissance de +58% à 6 102 K€, contre 3 854 K€ en 2014

Boiron a grimpé de 3,81% à 72,50 euros. Le groupe s'est déclaré "prudent" sur les évolutions de son chiffre d'affaires et de ses résultats financiers cette année, après avoir publié des résultats annuels en baisse.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...