Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Fin de semaine positive grâce à l'emploi américain
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Fin de semaine positive grâce à l'emploi américain

Fin de semaine positive grâce à l'emploi américainFin de semaine positive grâce à l'emploi américain

(Tradingsat.com) - Les marchés européens ont terminé la semaine sur une note positive grâce à l'emploi américain. Vendredi, le Département US au Travail a fait état de 114 000 créations de postes sur le mois de septembre, proches du consensus. Surtout, le taux de chômage est retombé à 7,8% (-0,3 point), au plus bas depuis janvier 2009, alors que les économistes s'attendaient à le voir croître à 8,2%.

Vendredi, à la Bourse de Paris, le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,64% à 3 457 points, signant ainsi un peu plus de 3% de gains sur l'ensemble de la semaine. Cette dernière a été dominée par les valeurs cycliques et les bancaires, au détriment de certains dossiers habituellement défensifs.

Schneider s'est donc distingué haut la main avec une hausse de 9,5% sur 5 séances, devant Crédit Agricole (+8,7%), Société Générale (+7,5%) et BNP Paribas (+6,5%) qui ont notamment profité de leur réussite aux épreuves des stress tests menées en Europe.

CASA et SocGen ont également été soutenu par la perspective d'une cession de leurs activités en Grèce. Dans l'automobile, Michelin n'était pas en reste (+8,1%), tout comme EADS (+7,4%) sur des spéculations évoquant que ses discussions en cours avec BAE Systems en vue d'une fusion étaient sur le point d'échouer.

Parmi les rares baisses hebdomadaires figurait Alcatel-Lucent (-5%), pénalisé surtout par une dégradation de broker. Essilor (-1,8%), Capgemini (-1,6%) et Veolia (-0,8%) ont également terminé en baisse.

Hors indice vedette, Orco Property Group s'est envolé de 35% à 2,28 euros, la moitié des gains ayant été enregistrés en toute fin de semaine.

Le groupe immobilier spécialisé dans la promotion et la gestion d'actifs immobiliers a annoncé jeudi soir l'émission de nouvelles obligations pour un montant d'un peu plus de 73 millions d'euros dans le cadre de l'échange volontaire contre des obligations Orco Property Group et de la filiale allemande Orco Germany.

"L'émission des nouveaux billets marque la réussite de la restructuration de la dette obligataire du groupe", a souligné le management.

Atari a en revanche lourdement décroché (-18,6%) après l'annonce d'un accord avec l'actionnaire principal BlueBay pour la restructuration de la dette et du capital du groupe. Boursorama, Belvédère et Bénéteau ont quant à eux décroché de près de 8%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...