Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Clôture européenne en ordre dispersé, france télécom sous pression
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Clôture européenne en ordre dispersé, france télécom sous pression

Clôture européenne en ordre dispersé, france télécom sous pressionClôture européenne en ordre dispersé, france télécom sous pression

(Tradingsat.com) - Les marchés européens ont clôturé en ordre dispersé jeudi, indécis après la petite reprise enregistrée la veille, à l'issue d'une nouvelle séance riche en publications d'entreprises. Mais celles-ci sont ressorties plutôt contrastées, avec d'un côté, la prudence de Schneider Electric, la réduction du dividende de France Télécom et les avertissements de Daimler et WPP, et de l'autre, les améliorations constatées chez BASF, Sanofi, Axa ou Suez Environnement.

Aux États-Unis, où les indices oscillaient autour de l'équilibre en fin de séance européenne, les statistiques macroéconomiques étaient également mitigées. Si les commandes de biens durables ont progressé plus fortement que prévu en septembre (+9,9%), les promesses de ventes de logements n'ont pas autant augmenté qu'anticipé, à +0,3% contre +2,3% attendu. A noter enfin que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé conformément aux attentes, autour des 369 000.

Hier soir, la Fed a laissé inchangée sa politique monétaire à l'issue de sa réunion et a maintenu ses taux directeurs à un niveau proche de zéro, ne jugeant pas nécessaire d'accroître le rythme de son programme d'achats dans l'immédiat malgré un contexte économique incertain. En Chine, le ministère du Commerce et des technologies de l'information a estimé ce matin que la production industrielle devrait s'accélérer sur les trois derniers mois de l'année, et que le commerce extérieur du pays devrait poursuivre sa reprise au quatrième trimestre.

A la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé sur une note légèrement négative (-0,4% à 3 411 points), Sanofi s'est distingué avec un gain de 1,4% après avoir relevé ses prévisions annuelles. De même, les publications des sociétés AXA (+1%), Technip (+0,5%), Air Liquide (+0,6%) et de Safran (+0,2%) étaient saluées, ce qui n'a pas du tout été le cas de France Télécom (-5,2%).

Victime de sa grande prudence pour 2013 et d'un dividende revu en baisse, l'opérateur a signé le plus fort recul de l'indice parisien. Le groupe a dévoilé des chiffres globalement conformes aux attentes sur le troisième trimestre mais anticipe une année 2013 qui sera "plus difficile qu'initialement anticipé, avec des perspectives macro-économiques dégradées, un marché mobile français sous forte pression concurrentielle et un poids de la réglementation qui restera à un niveau élevé".

Le secteur bancaire a également souffert à l'image de BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale, qui ont terminé en baisse.

Hors CAC 40, Euro Disney a créé la surprise en bondissant de près de 19% après plusieurs semaines de relative accalmie. Artprice a continué sur sa lancée avec une nouvelle hausse de 2% après l'annonce d'un accord clé en Asie portant sur "une alliance de longue durée" avec Art Stage Singapour. Ipsos a grimpé pour sa part de 7,5% au lendemain d'une publication dopée par l'intégration de Synovate. Gemalto et Ingenico n'étaient pas en reste, soutenus par leurs publications.

A la baisse, Mersen (-7,4%), après avoir annoncé s'attendre à une fin d'année plus difficile que prévu, Bull (-7,7%) ou encore NicOx (-4,3%) après des chiffres décevants.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...