Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Cinquième séance positive d'affilée à la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Cinquième séance positive d'affilée à la Bourse de Paris

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a fermé ses portes en légère hausse lundi (+0,32%), débutant dans le vert une semaine très chargée en rendez-vous clés, avec en particulier une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

L'indice CAC 40 a pris 14,66 points, à 4.529,40 points, alignant une cinquième hausse consécutive, dans un volume d'échanges très faible de 1,30 milliard d'euros. Vendredi, il avait peu bougé (+0,05%).

En l'absence des Bourses de New York et Londres fermées pour un jour férié, la place parisienne a passé l'essentiel de la séance ancrée près de l'équilibre, s'enhardissant un peu plus en fin de séance.

"C'est une séance de transition, avec peu d'acteurs présents aujourd'hui du fait de la fermeture de Wall Street et Londres et sans gros catalyseurs à l'agenda", a résumé Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

"La place a plutôt consolidé ses gains importants de la semaine passée avant une semaine très chargée avec beaucoup d'enjeux pour toutes les zones économiques", a-t-il poursuivi en évoquant les indicateurs PMI d'activités en Chine, la réunion de la BCE mais également celle des producteurs de pétrole (Opep) pour finir avec le rapport mensuel sur l'emploi américain.

"La tendance à moyen terme est plutôt bonne avec une macroéconomie européenne qui s'améliore de façon sensible", comme l'ont montré les chiffres du jour, a-t-il analysé.

Les indicateurs du jour, à savoir la croissance continue de la confiance économique en zone euro et le rebond de l'inflation allemande en mai, ainsi que la confirmation de l'embellie pour la croissance française au premier trimestre se sont en effet avérés positifs, même s'ils n'ont pas réussi à faire vraiment décoller l'indice parisien.

Du côté des valeurs, Airbus a pris 0,50% à 56,30 euros alors que le président de l'avionneur, Tom Enders, a reconnu des "erreurs énormes" suite aux différents retards et problèmes techniques liés à l'avion de transport militaire A400M, tout en rejetant une part de responsabilité sur les gouvernements européens.

JCDecaux a évolué dans le vert (+0,79% à 36,52 euros) après le décès de son fondateur, Jean-Claude Decaux, l'inventeur de l'Abribus financé par la publicité, à l'âge de 78 ans.

Lagardère a perdu 0,49% à 21,38 euros, dans la foulée de l'annonce du remplacement de son nouveau directeur financier, Bruno Balaire, nommé en mars mais retoqué par l'Autorité des marchés financiers (AMF) en raison d'une nouvelle réglementation européenne.

Le spécialiste des études géophysiques CGG a signé la plus forte hausse du SBF 120 avec un gain de +4,4% à 0,71 euro, tandis que la meilleure performance du marché parisien a été enregistrée par Vêt Affaires. L'action du spécialiste des "vêtements et accessoires tendance et de qualité aux prix les plus bas" a flambé de +99% à 2,09 euros alors que les repreneurs potentiels de l'entreprise avaient jusqu'à ce lundi 30 mai pour déposer une offre.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...