Bourse > Cac 40 > Cac 40 : En repli malgré soulagement en Italie, le $ sous 1,36
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : En repli malgré soulagement en Italie, le $ sous 1,36

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pas de relai haussier au lendemain d'un rebond de +1,3%: le CAC40 rechute de -0,9% (avec 2,7MdsE échangés contre 2,5MdsE la veille) mais préserve sans trop de difficulté les 4.150Pts après avoir inscrit vers 16H30 un plancher un peu en-deçà des 4.137Pts (-1,35%).

Il n'en demeure pas moins que cette contreperformance étonne un peu les opérateurs alors que cette journée avait débuté sous de bons auspices, notamment en provenance d'Italie ou la crise politique semble écartée pour de bon après la volte face de S.Berlusconi qui 'sauve' le gouvernement d'Enrico Letta.
Les places européennes n'ont cessé de creuser leur repli entre 9H et 16H10, affichant jusqu'à -1,1% de baisse.
Au final, l'Euro-Stoxx50 consolide de -0,5%, soutenu par Milan (+0,65%) alors que Francfort lâchait -0,7% et Londres -0,35%.

La casse a pu être limitée grâce au rebond des indices US: le Dow Jones ne cède plus que -0,5% à 15.100, Le 'S&P' rechute de -0,3% (après avoir lâché -0,8%), et le Nasdaq ne cède que -0,2% (après +1,28% de mardi soir, dont +0,2% à la toute dernière minute !).

La consolidation de wall Street constitue une réaction relativement logique après la publication d'un faible montant de 166.000 créations de postes dans le secteur privé en septembre, selon le cabinet de services aux entreprises ADP.

Le consensus des économistes anticipait +175.000 en moyenne, un chiffre comparable à celui publié en août.

Mais les 176.000 créations de postes annoncées le mois dernier n'y sont pas: ADP révise en baisse sa précédente estimation à 159.000.

Le 'point d'orgue' de cette séance de mercredi, c'était a conférence de presse de Mario Draghi en direct de la Banque de France à Paris.
Mais patron de la BCE a excellé dans l'art de ne rien dévoiler de ce qui préoccupait les investisseurs (il était très attendu sur des sujets comme l'éventuelle mise en oeuvre d'un ' LTRO-3 ' ou la situation des banques italiennes).

Les marchés restent donc sur leur faim... le seul mouvement notable affecte les devises avec un Dollar en net recul (-0,5%) qui enfonce qui enfonce les 1,36E (puisque le thème du 'TRO' n'a pas été détaillé).

Côté Amérique, c'est le 'shutdown' qui focalise les angoisses du marché: le Sénat américain a rejeté par 54 voix contre 46 le plan de dépenses de la Chambre des représentants lié à la loi sur la santé', souligne Barclays Bourse. 'Ce vote prolonge la fermeture des services non essentiels aux Etats-Unis puisqu'un compromis entre Républicains et Démocrates n'est toujours pas trouvé', ajoutent les gérants.

Ils indiquent que le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, a demandé au Congrès d'agir sans tarder pour relever le plafond de la dette américaine (16.700 milliards de dollars) avant le 17 octobre (après cette date, le gouvernement n'aura plus que 30 milliards de dollars de liquidités pour honorer les factures publiques).

Au sein du CAC 40, le secteur bancaire a fait des étincelles avec Sté Générale (+2,5% suite à une 'reco' d'un broker) qui a entraîné dans son sillage Crédit Agricole avec +1,2% et BNP-Paribas (+0,5%).
Côté replis, Michelin lâchait -3,5%, Schneider -2,5%, LVMH et Pernod -2,3%.

Carrefour a fini sur un repli limité de -0,9% dans le sillage des résultats décevants dévoilés par son pair britannique Tesco au titre de son premier semestre comptable.

Parmi les valeurs plus modestes, Netgem a flambé de +5%, devant Solocal (+4,1%) et Valneva qui gagne 3,6%, grâce à un nouvel accord de licence avec l'organisation IAVI, visant à l'évaluation et au développement clinique d'un vaccin-candidat préventif contre le virus du sida.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...