Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Brusque décrochage du CAC 40 dans le sillage de Wall Street
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 841.14 -0.25 % Temps réel Euronext Paris
4 859.76Ouverture : 4 867.58+ Haut : 4 829.82+ Bas :
-0.38 %Perf Ouverture : 4 853.40Clôture veille : 3 435 950 KVolume :

Cac 40 : Brusque décrochage du CAC 40 dans le sillage de Wall Street

(Tradingsat.com) - Dans le vert en début de journée, la Bourse de Paris a basculé en territoire négatif jeudi, plombée par Wall Street après une statistique sur les commandes de biens durables aux Etats-Unis, mais pas seulement.

Le marché semble également avoir réagi aux éventuelles sanctions que pourrait adopter la Russie en réponse aux mesures occidentales dans le cadre de la crise en Ukraine.

"Les tribunaux russes pourraient obtenir le feu vert pour saisir des actifs étrangers sur le territoire russe", a indiqué l’agence Reuters.

Jeudi soir, l'indice CAC 40 a clôturé en repli de 1,32% sur les 4 355 points.

Du côté des valeurs, l'avionneur européen Airbus a signé l'une des meilleures performances du CAC avec un gain de 2,2%, porté par les dernières prévisions du groupe aéronautique et la remontée du dollar.

Lanterne rouge, Legrand a fini en recul de plus de 4%, pénalisé par un analyste. Le groupe agroalimentaire Danone a fini pour sa part à -2,8% alors que JP Morgan a dégradé le titre de "Neutre" à "Sous-pondérer".

Hors CAC, NicOx s'est envolé de plus de 21% à 2,62 euros après l'annonce avec son partenaire Bausch + Lomb des premiers résultats positifs obtenus dans les études de phase 3 avec le produit Vesneo (latanoprostène bunod, précédemment appelé BOL-303259-X et NCX 116) pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients souffrant de glaucome ou d`hypertension oculaire.

A la peine depuis le début d'un important mouvement social, Air France-KLM a terminé à +0,3%. La compagnie aérienne a confirmé hier soir le "retrait immédiat" du projet Transavia Europe au cœur de la grève des pilotes, qui pénalise la compagnie depuis maintenant une semaine et demie. Selon Oddo, ce conflit aura coûté de l’ordre de 220 millions d'euros, "soit 34,5% de notre résultat opérationnel courant attendu avant le lancement des grèves".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...