Bourse > Bureau veritas > Bureau veritas : Le titre chute après une publication décevante
BUREAU VERITASBUREAU VERITAS BVI - FR0006174348BVI - FR0006174348
17.970 € +1.41 % Temps réel Euronext Paris
17.710 €Ouverture : +1.47 %Perf Ouverture : 17.970 €+ Haut : 17.540 €+ Bas :
17.720 €Clôture veille : 1 271 150Volume : +0.29 %Capi échangé : 7 940 M€Capi. :

Bureau veritas : Le titre chute après une publication décevante

tradingsat

(Tradingsat.com) - Retour en Bourse difficile pour Bureau Veritas, qui décroche de 7% jeudi au lendemain de la pause du 1er mai, après l'annonce d'un premier trimestre mitigé. Plus forte baisse du SRD en matinée, le dossier pâtit en outre de notes prudentes d'analystes, à l'image de la dégradation de Société Générale passée de "Achat" à "Conserver" sur la valeur.

"La croissance interne ralentit sensiblement, sous l’effet de l’impact marqué de la conjoncture sur les divisions minéraux (+2,8%), construction (-0,5%) et marine (-9%). Le recul de cette dernière s’accentue, en l’absence de reprise des activités de construction navale. Le poids de ces 3 divisions dans le CA (35% sur le T1, 49% en incluant la division IVS) confirme l’hypothèse d’une croissance interne en deçà de la fourchette de 6-8% sur l’ensemble de l’exercice", souligne aujourd'hui le CM-CIC, toujours négatif sur le titre avec un objectif de cours maintenu à 81 euros.

Bureau Veritas a publié mardi soir un chiffre d’affaires de 930,6 millions d’euros au premier trimestre, en hausse de 7,2% par rapport au T1 2012, en croissance organique de 4,8% et de 10,3% à taux de change constants et hors cessions. La consolidation des sociétés acquises a contribué à hauteur de 5,5% à la croissance et concerne principalement Tecnicontrol (Industrie), TH Hill (Industrie), 7Layers (Biens de consommation) et AcmeLabs (Matières premières).

Didier Michaud-Daniel, Directeur Général du Groupe, explique que "le contexte économique difficile en Europe, la volatilité des cours des métaux et un volume de construction navale toujours bas, ont pesé sur [les] divisions Marine et Matières premières. En revanche, les divisions Industrie, Biens de consommation, Services aux gouvernements & Commerce international et Certification, ont enregistré de très bonnes performances, dans la continuité de 2012".

En 2013, le Groupe devrait enregistrer une croissance solide de son chiffre d’affaires et de son résultat opérationnel ajusté, en ligne avec les objectifs du plan stratégique BV2015 et ce, malgré un environnement économique difficile en Europe.

Bureau Veritas rappelle en outre ses objectifs financiers 2012-2015 du plan "BV2015 : Moving forward with confidence", qui passe par une croissance du chiffre d’affaires de +9% à +12% en moyenne par an à taux de change constants dont 2/3 de croissance organique (+6% à +8%) et 1/3 de croissance externe (+3% à +4%), une amélioration de la marge opérationnelle ajustée de +100 à +150 points de base en 2015 (par rapport à 16,2% en 2011) et une croissance du bénéfice net par action ajusté comprise entre +10% à +15% en moyenne par an entre 2011 et 2015.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...