Bourse > Bureau veritas > Bureau veritas : Bureau Veritas rachète le canadien Maxxam Analytics
BUREAU VERITASBUREAU VERITAS BVI - FR0006174348BVI - FR0006174348
17.295 € -0.69 % Temps réel Euronext Paris
17.280 €Ouverture : +0.09 %Perf Ouverture : 17.325 €+ Haut : 17.180 €+ Bas :
17.415 €Clôture veille : 670 060Volume : +0.15 %Capi échangé : 7 644 M€Capi. :

Bureau veritas : Bureau Veritas rachète le canadien Maxxam Analytics

tradingsat

PARIS (Reuters) - Bureau Veritas a annoncé samedi l'acquisition pour 650 millions de dollars canadiens (447 millions d'euros) de Maxxam Analytics International Corporation, une société canadienne spécialisée dans les services d'analyse qui permettra au groupe français de certification d'accélérer son développement en Amérique du Nord.

Maxxam, qui emploie environ 2.500 personnes, est spécialisée dans les services environnementaux (analyses de sols, de déchets, de la qualité de l'eau, etc.), l'analyse de produits pétroliers ainsi que les analyses alimentaires, médico-légales et ADN.

Cette acquisition, réalisée auprès de la société d'investissement OMERS Private Equity, devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2014.

Pour l'exercice en cours qui se terminera fin mars 2014, le chiffre d'affaires de Maxxam est estimé à 269 millions de dollars canadiens (environ 187 millions d'euros) et son Ebitda à 61 millions de dollars canadiens (environ 42 millions d'euros).

Après cette opération, l'Amérique du Nord représentera 13% du chiffre d'affaires du groupe français contre 9% actuellement.

Cette acquisition de 650 millions de dollars canadiens, financée au moyen de nouvelles lignes de crédits récemment négociées, représente un multiple de 10,7 fois l'Ebitda estimé à fin mars 2014 (avant synergies).

L'endettement net de Bureau Veritas devrait représenter environ deux fois l'Ebitda à la fin de l'année fiscale 2014, un ratio inférieur aux covenants bancaires du groupe (3,25 fois), précise la société.

L'opération devrait avoir un impact relutif sur la croissance, la marge et le résultat net ajusté part du groupe dès 2014 (de l'ordre de 3% en 2014 en année pleine et avant synergies).

Jean-Michel Bélot, édité par Henri-Pierre André

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...