Bourse > Bureau veritas > Bureau veritas : Perd 5%, la croissance organique ralentie
BUREAU VERITASBUREAU VERITAS BVI - FR0006174348BVI - FR0006174348
17.390 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris
17.260 €Ouverture : +0.75 %Perf Ouverture : 17.455 €+ Haut : 17.250 €+ Bas :
17.295 €Clôture veille : 585 116Volume : +0.13 %Capi échangé : 7 686 M€Capi. :

Bureau veritas : Perd 5%, la croissance organique ralentie

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le titre Bureau Veritas chute de 5% après l'annonce d'un chiffre d'affaires au premier trimestre 2013 en-dessous des attentes. Il est ressort en progression de 7,2% en données publiées, à 930,6 millions d'euros (4,8% en organique).

Les activités de Construction et Inspection et Vérification en Service ont été quasi-stables. Une dégradation plus prononcée a été constatée dans les Métaux et Minéraux et le segment des constructions neuves en Marine.

En 2013, le groupe de services d'inspection et de certification estime qu'il devrait enregistrer une croissance solide de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel ajusté, en ligne avec les objectifs du plan stratégique BV2015. La croissance organique sera légèrement en dessous de la fourchette de 6 à 8%.

Bryan Garnier pointe du doigt des ventes trimestrielles décevantes, en raison de l'environnement macroéconomique chahuté qui a pesé plus particulièrement sur certains segments, notamment l'industrie maritime et les biens de consommation.

Ainsi, le chiffre d'affaires de Bureau Veritas au premier trimestre 2013 ressort inférieure aux objectifs du plan stratégique BV2015. La direction estime que la croissance organique sera légèrement en-dessous de la fourchette de 6 à 8% en 2013. L'analyste table pour sa part sur une hausse de 6,9%.

En données publiées, le groupe vise une croissance comprise entre 9 et 12%. Le bureau d'études anticipe une progression de 10,6%.

Les prévisions de marge opérationnelle pour 2013 ont été laissées inchangées, à 16,7%, contre une estimation de 16,6% pour Bryan Garnier.

Les analystes de Société Générale ont doublement dégradé leur opinion sur le titre d''achat' à 'conserver' après que le groupe d'évaluation de conformité et de certification ait fait état d'une 'croissance organique ralentie au 1er trimestre' (4,8%). L'objectif de cours est également abaissé de 110 à 100 euros.

A plus de 20 fois ses profits attendus pour 2013, le titre se paie toujours cher relativement au marché. Même si son concurrent helvétique SGS se paie actuellement 23 fois ses profits estimatifs de l'année.

En effet, si l'activité de quatre divisions de Bureau Veritas concentrant environ la moitié des ventes ont continué de tirer la croissance (Industrie, Biens de consommation, Services aux gouvernements et certification), il n'en est pas de même pour quatre autres branches (Marine, Construction, IVS et Matières premières), qui elles aussi pèsent aussi environ 50% du chiffre d'affaires.

Bref, 'la moitié du chiffre d'affaires du groupe a peu ou pas contribué à la croissance', surtout la branche Marine qui s'est contractée de 8,8%, notamment en raison de l'activité liée aux nouveaux navires. En outre, dans les Matières premières (+ 2,8% en organique) ont été pénalisées par une moindre activité minière, notamment en Australie et au Canada, même si davantage de dynamisme était constaté du côté des hydrocarbures et du charbon.

Certes, la direction a confirmé les objectifs financiers à moyen terme (2015), soit de 6 à 8% de croissance organique par an en moyenne, et une marge opérationnelle ajustée entre 17,2 et 17,7% en 2015, à comparer avec 16,2% en 2011.

Cependant, elle se veut aussi plus prudente pour 2013 : le 2ème trimestre devrait être moins dynamique encore que le premier et la croissance organique des ventes serait cette année légèrement inférieure à 6%, la marge opérationnelle ajustée s'annonçant stable. Même si le second semestre s'annonce meilleur que le premier, les analystes ont des doutes
Après 3,59 euros en 2012,

Société Générale table sur un bénéfice par action Bureau Veritas de 4,08 euros en 2013 et de 4,51 euros en 2014. A titre de comparaison, le consensus actuellement disponible est respectivement de 4,36 et 4,71 euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...