Bourse > Bricorama > Bricorama : Bricorama veut racheter Mr Bricolage
BRICORAMABRICORAMA ALBRI - FR0000054421ALBRI - FR0000054421
33.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
33.250 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 205 M€Capi. :

Bricorama : Bricorama veut racheter Mr Bricolage

tradingsat

PARIS (Reuters) - Bricorama a annoncé vendredi avoir fait une offre de rachat à Mr Bricolage au prix de 15 euros par action, afin de créer un acteur de poids sur un marché dominé par Leroy Merlin et Castorama.

Cette proposition, qui valorise Mr Bricolage 155,8 millions d'euros, intervient six mois après l'échec de la tentative de rachat de l'entreprise, au même prix, par le Britannique Kingfisher, numéro un européen du bricolage.

La direction de Mr Bricolage a tenu à préciser dans un communiqué que "si elle a bien reçu une offre qui n’est qu’indicative de la société Bricorama, il n’y a pas aujourd’hui de négociations entamées avec cette société".

Avec une part de marché d'environ 12%, Mr Bricolage occupe la troisième place d'un marché français évalué à quelque 20 milliards d'euros, derrière Adeo (Leroy Merlin, Bricoman), propriété de la famille Mulliez, et Kingfisher, propriétaire de Castorama.

En Bourse, l'action Mr Bricolage fait un bond de 11,68% à 13,96 euros en début d'après-midi, en tête de l'indice CAC Mid & Small (-1,14%).

Bricorama précise avoir approché le 1er septembre les actionnaires de contrôle de Mr Bricolage - le groupe ANPF (Association nationale des promoteurs du faites-le-vous-même) avec 41,9% du capital, et la famille Tabur avec 26,3% - en vue de créer un acteur "de tout premier plan sur le marché du bricolage en France".

"Ce projet est créateur de nombreuses synergies opérationnelles par la complémentarité des savoir-faire et les réseaux de magasins", ajoute le groupe, qui dit vouloir maintenir les deux enseignes en développant le réseau d'adhérents et affiliés de Mr Bricolage.

En cas d'accord avec ces actionnaires et après obtention des autorisations nécessaires, une offre publique d'achat permettrait à tous les autres actionnaires de céder leurs actions au même prix, dit encore Bricorama, qui souhaite un dialogue "constructif avec Mr Bricolage et ses actionnaires de contrôle" mais n'est "pas en mesure d'indiquer à ce stade si cette opération se concrétisera".

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...