Bourse > Bouygues > Bouygues : RPT-Orange voit la baisse de son chiffre d'affaires ralentir
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
32.425 € +0.68 % Temps réel Euronext Paris
32.340 €Ouverture : +0.26 %Perf Ouverture : 32.880 €+ Haut : 32.340 €+ Bas :
32.205 €Clôture veille : 409 696Volume : +0.12 %Capi échangé : 11 261 M€Capi. :

Bouygues : RPT-Orange voit la baisse de son chiffre d'affaires ralentir

Recul moindre du chiffre d'affaires d'Orange au 3e trimestreRecul moindre du chiffre d'affaires d'Orange au 3e trimestre

PARIS (Reuters) - Répétition titre.

Orange a confirmé jeudi ses objectifs financiers pour 2014 à la faveur d'un ralentissement de la baisse de ses revenus au troisième trimestre et de la poursuite de ses efforts de réduction des coûts exécutés plus rapidement que prévu.

Le premier opérateur télécoms français, qui ouvre le bal des publications pour le secteur, a publié un chiffre d'affaires de 9,8 milliards d'euros, en recul de 2,3% à bases comparables, marquant une atténuation par rapport à la baisse de 3,6% enregistrée sur les six premiers mois de l'année.

"La perspective d'une stabilisation se rapproche", a déclaré le nouveau directeur financier d'Orange, Ramon Fernandez, à des journalistes, en soulignant que la migration des clients vers les nouveaux tarifs aux prix moins élevés était en passe de se terminer.

"Est-ce que c'est 2015 ou 2016 ? C'est impossible à dire", a-t-il toutefois souligné.

L'Ebitda retraité d'Orange s'est établi à 3,245 milliards, donnant une marge de 33,1% stable par rapport à la période correspondante l'an dernier grâce aux réductions de coûts qui ont compensé à près de 70% sur la période la baisse du chiffre d'affaires.

L'opérateur a atteint dès le 30 septembre son objectif annuel d'une baisse d'au moins 300 millions d'euros de ses coûts indirects.

Le marché tablait en moyenne pour le troisième trimestre sur un chiffre d'affaires de 9,7 milliards d'euros et sur un Ebitda de 3,2 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

"C'est une bonne publication car le chiffre d'affaires du T3 est supérieur aux attentes et Orange a atteint son objectif 2014 de réduction de coûts en avance", commente un opérateur de marché.

STATU QUO SUR EE

Orange a notamment profité d'une atténuation de la dégradation de son activité dans le mobile en France, qui reste son principal marché, soutenu par l'essor du très haut débit.

L'opérateur, qui compte dépasser les trois millions de clients 4G d'ici la fin de l'année, enregistre encore une lourde baisse de 6,1% de son activité des services mobiles (hors mesures de régulation), qui se compare cependant à un repli de 8,9% au premier semestre.

Dans le fixe, l'opérateur indique que sa base de clients n'a pas souffert à ce stade de l'offensive low cost engagée au printemps par Bouygues Telecom (Bouygues) qui pénalise cependant sa capacité à séduire de nouveaux abonnés.

Orange a réaffirmé viser pour 2014 une stabilisation de son taux de marge avec un Ebitda retraité attendu entre 12,0 et 12,5 milliards d'euros.

Interrogé sur l'avenir de la coentreprise du groupe au Grande-Bretagne qui fait l'objet de nombreuses spéculations, Ramon Fernandez a estimé que "la meilleure option" pour Orange et son partenaire allemand Deutsche Telekom consistait à conserver la structure de capital de EE en l'état.

A long terme, toutes les options restent ouvertes pour le numéro un du mobile britannique, a-t-il ajouté.

Le titre Orange a clôturé mercredi stable à 10,92 euros, donnant une capitalisation boursière de 28,9 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, il affiche une hausse de 21,28% à comparer à la baisse de 4,58% de l'indice sectoriel des télécoms.

(Gwénaëlle Barzic, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...