Bourse > Bouygues > Bouygues : Les Bourses européennes ouvrent en baisse
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
31.570 € -1.94 % Temps réel Euronext Paris
32.035 €Ouverture : -1.45 %Perf Ouverture : 32.100 €+ Haut : 31.505 €+ Bas :
32.195 €Clôture veille : 720 931Volume : +0.21 %Capi échangé : 10 960 M€Capi. :

Bouygues : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Les Bourses européennes ouvrent en baisseLes Bourses européennes ouvrent en baisse

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, affaiblies notamment par le secteur technologique à la suite de l'avertissement du leader européen des logiciels SAP sur ses résultats du premier trimestre.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,75% à 4.270,89 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,85% et à Londres, le FTSE 0,43%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,65% et le FTSEurofirst 300 de 0,66%.

L'action SAP abandonne 2,3% après avoir annoncé vendredi que ses résultats du premier trimestre seraient décevants en raison du ralentissement des ventes de licences à des clients professionnels aux Etats-Unis, son premier marché.

L'indice des valeurs technologiques se replie de 1,2%, deuxième plus forte baisse sectorielle en Europe derrière l'indice des valeurs de l'alimentation et des boissons qui cède 1,52%, avec une perte de plus de 3% de Nestlé, dont le dividende est détaché ce lundi.

Bouygues (-1,9%), plus forte baisse du CAC 40, est reparti à la baisse après un petit rebond vendredi. Le titre a perdu 21% avec l'échec des négociations en vue de la vente de Bouygues Telecom à Orange (+0,18%).

L'indice des banques italiennes en revanche s'adjuge près de 2%. Les plus grandes banques d'Italie doivent rencontrer dans la journée le Trésor et la banque centrale italienne pour mettre la dernière main au projet de création d'un fonts de soutien au secteur.

Sur le marché des changes, le dollar a poursuivi son repli face au yen et touché un nouveau creux de 17 mois, toujours à la suite des récentes déclarations de la présidente de la Réserve fédérale qui a prôné la prudence en matière de hausse des taux d'intérêt.

La hausse persistante du yen a donné lieu à des avertissements de responsables politiques japonais. Le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga, a dit que l'accord du G20 en septembre visant à éviter toute dévaluation compétitive des devises n'interdisait pas au Japon d'intervenir face à des fluctuations "unilatérales" des taux de change.

Les cours du pétrole sont en léger repli après avoir gagné plus de 6% vendredi, avec un baril de Brent qui est repassé sous les 42 dollars. Les cours sont affaiblis par les analystes, dont ceux de Goldman Sachs, qui considèrent que les grands pays producteurs n'arriveront pas à limiter la surproduction.

(Danilo Masoni, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...