Bourse > Bouygues > Bouygues : S'envole, Orange suit et Numericable chute / SFR
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
33.470 € +0.60 % Temps réel Euronext Paris
33.255 €Ouverture : +0.65 %Perf Ouverture : 33.490 €+ Haut : 33.000 €+ Bas :
33.270 €Clôture veille : 667 342Volume : +0.19 %Capi échangé : 11 624 M€Capi. :

Bouygues : S'envole, Orange suit et Numericable chute / SFR

tradingsat

(CercleFinance.com) - A en juger par les réactions des investisseurs à la Bourse de Paris, Bouygues serait le favori - sinon le grand gagnant - de la reprise de SFR. A l'inverse, Numericable, autre candidat déclaré, s'écroule. A cette heure, l'action Bouygues s'adjugeait 9% à 31,4 euros, suivie par le titre Orange (+ 7% à 9,8 euros), qui a parallèlement annoncé ses résultats 2013 et une baisse du dividende. Bouygues et Orange sont les deux plus fortes hausses du CAC 40.

A l'inverse, en Bourse d'Amsterdam, l'action Altice, qui est aussi candidat à la reprise de SFR et détient 30% de Numericable, perd 3,1% à 30,4 euros, quand à Paris le titre Numericable s'effondre de 7,7% à 28,2 euros.

Enfin Iliad, maison mère de Free et 'challenger' d'Orange, SFR et Bouygues Telecom dans la téléphonie mobile, prend 3,3% à 178 euros.

En effet, Bouygues a déposé hier soir une offre de rachat valorisant SFR, la filiale télécoms de Vivendi, quelque 14,5 milliards d'euros avant synergies, et 19 milliards post-synergies. Selon un document rendu public, Bouygues propose 10,5 milliards, en espèces, pour le rachat d'une participation de contrôle dans SFR, dont Vivendi conserverait 46% 'afin de bénéficier pleinement du potentiel de création de valeur de ce rapprochement'.

Il évalue les synergies du rapprochement de Bouygues Telecom et de SFR à 10 milliards d'euros.

Ensuite, SFR serait introduite en Bourse, et Bouygues proposerait à Vivendi une option d'achat sur 15% supplémentaire de son capital.

'La réalisation des synergies représenterait une valeur supplémentaire d'un minimum de 15 euros par action Bouygues', affirme Bouygues.

Contrairement aux rumeurs de la veille, cette offre ne nécessiterait pas de recours à une augmentation de capital, souligne un analyste.

Autre candidat en lice : Altice, qui détient 30% du câblo-opérateur français Numericable et ambitionne de se développer dans la téléphonie mobile. Altice a bien déposé une offre, mais les détails n'en ont pas été rendus publics.

Toutefois, selon certains articles de presse et des analystes, l'offre Altice valoriserait SFR quelque 14,75 milliards d'euros. Altice chiffrerait maintenant les synergies à 12 milliards d'euros, mais sa proposition ne laisserait à Vivendi que 32% du capital de SFR.

En outre, ajoute Nomura, les banquiers d'affaires travailleraient toujours au montage de financements nécessaires à l'offre, soit au total jusqu'à 12 milliards d'euros.

Selon les analystes d'Aurel BGC, “les deux prétendants se livrent à une guerre de synergies. Bouygues promet 10 milliards d'euros et Numericable 12 milliards d'euros, sans que l'on sache comment ces chiffres sont calculés”.

Enfin, notons que le gouvernement suit le dossier de près. Il a annoncé qu'il évaluera les offres selon trois critères : tout d'abord l'emploi, puis les investissements et enfin la qualité de service.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...