Bourse > Bouygues > Bouygues : Bouygues relève son objectif 2011 grâce au btp
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
31.570 € -1.94 % Temps réel Euronext Paris
32.035 €Ouverture : -1.45 %Perf Ouverture : 32.100 €+ Haut : 31.505 €+ Bas :
32.195 €Clôture veille : 720 931Volume : +0.21 %Capi échangé : 10 960 M€Capi. :

Bouygues : Bouygues relève son objectif 2011 grâce au btp

tradingsat

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Bouygues a légèrement relevé mardi son objectif annuel de chiffre d'affaires, la performance de ses activités BTP et routes ayant plus que compensé l'abaissement des prévisions de TF1, mais la branche télécoms a pesé sur le résultat opérationnel courant du troisième trimestre.

Le groupe de BTP, de médias et de télécommunications, dont le rachat d'actions annoncé fin août sur 11,69% du capital a été sursouscrit près de quatre fois, vise désormais un chiffre d'affaires annuel de 32,2 milliards d'euros, alors qu'il anticipait jusqu'ici 32 milliards.

"Le pôle construction enregistre une bonne activité commerciale et améliore sa rentabilité", a souligné Bouygues dans un communiqué. "Les prises de commandes du troisième trimestre 2011 sont restées soutenues dans un environnement économique incertain."

TF1, filiale de Bouygues à 43%, avait toutefois abaissé jeudi dernier sa prévision de chiffre d'affaires pour 2011 après la nette dégradation des recettes publicitaires de sa chaîne vedette au troisième trimestre, sur fond de conjoncture incertaine.

"Il est un peu tôt pour parler de 2012, nous ne sommes pas assez avancés dans la fin de l'année", a précisé au cours d'une téléconférence Philippe Marien, directeur financier de Bouygues.

"Ce qui nous rend confiant déjà pour les perspectives 2011, et en effet pour une certaine visibilité (pour 2012) ce sont des niveaux de carnet de commandes dans les trois métiers, Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas qui sont tout à fait excellents."

Philippe Marien a souligné que les mois d'octobre et novembre s'inscrivaient dans la tendance des mois écoulés.

Bouygues a également annoncé le résultat définitif de son OPRA (Offre publique de rachat d'actions). Au final, 41,7 millions d'actions ont été rachetées pour 1,25 milliard d'euros, puis annulées. Après l'opération, les salariés détiennent 23,3% du capital et la SCDM, société contrôlée par le PDG Martin Bouygues, 21,08%.

LA CONCURRENCE NE FAIBLIT PAS DANS LES TÉLÉCOMS

Le groupe, également propriétaire du géant de la construction routière Colas et de Bouygues Telecom, troisième opérateur mobile français, a réalisé sur neuf mois un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 23,7 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant en progression de 1% à 1.338 millions d'euros.

Sur le seul troisième trimestre, son chiffre d'affaires est ressorti en croissance de 1% à 8,5 milliards d'euros, en ligne avec le consensus calculé par Reuters à partir des estimations de six analystes (8,56 milliards).

En revanche, le résultat opérationnel courant a baissé de 5% à 586 millions d'euros, conséquence de la forte concurrence qui fait rage dans la téléphonie mobile.

La filiale télécoms, qui génère un peu moins du cinquième des ventes mais dégage près de la moitié de la rentabilité du groupe, a pâti de fortes pressions sur les marges au cours des neufs mois écoulés.

Bouygues Telecom a vu ses ventes progresser de 3% sur neuf mois à 4,29 milliard d'euros, mais sa marge d'Ebitda reculer de 2,4 points et sa marge opérationnelle courante de 2,8 points.

En anticipation du lancement du quatrième opérateur mobile français, Free Mobile, les opérateurs en place ont mis les bouchées doubles depuis près de deux ans sur le plan commercial pour conquérir des clients avant que n'arrive le challenger.

La multiplication d'offres "quadruple play" - combinant fixe, mobile, télévision et internet - dont Bouygues a été le pionnier en France, a contribué à peser sur les prix et les marges dans le secteur.

Le résultat opérationnel du groupe ressort lui en baisse de 11%, conséquence cette fois d'un comparatif défavorable puisque la période identique de 2010 avait été marquée par un produit exceptionnel de 95,6 millions d'euros sur la prise de contrôle par TF1 de TMC.

Le résultat net, part du groupe, a augmenté pour sa part de 3% à 403 millions d'euros au troisième trimestre, au-dessus du consensus établi à partir des réponses de cinq analystes (347 millions d'euros).

Sur neuf mois, il ressort en recul de 14%, conséquence d'une baisse de la contribution d'Alstom, dont Bouygues détient 31% environ, sensible au premier semestre.

Interrogé sur une évolution de la participation du groupe dans Alstom, Philippe Marien a répondu que la question n'était toujours pas d'actualité.

"Les chiffres publiés par Alstom montrent une inflexion claire de ses prises de commandes (...) tout ceci est de nature à nous conforter dans le développement à long terme d'Alstom."

Avant cette publication, l'action Bouygues a clôturé en baisse de 1,99% à 24,165 euros, donnant une capitalisation boursière de 8,6 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu 25% de sa valeur.

Avec Marie Mawad et Michel Pires-Brito, édité par Dominique Rodriguez et Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...