Bourse > Bouygues > Bouygues : Bouygues, confiant pour les télécoms, en tête du CAC 40
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
31.570 € -1.94 % Temps réel Euronext Paris
32.035 €Ouverture : -1.45 %Perf Ouverture : 32.100 €+ Haut : 31.505 €+ Bas :
32.195 €Clôture veille : 720 931Volume : +0.21 %Capi échangé : 10 960 M€Capi. :

Bouygues : Bouygues, confiant pour les télécoms, en tête du CAC 40

Bouygues, confiant pour les télécoms, en tête du CAC 40Bouygues, confiant pour les télécoms, en tête du CAC 40

par Gilles Guillaume et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Bouygues a confirmé vendredi tous ses objectifs annuels après un trimestre marqué par les premiers signes de stabilisation de ses activités construction en France et une performance solide de sa branche télécoms.

Le groupe diversifié prend 3% à la Bourse de Paris vers 10h30, signant la plus forte hausse du CAC 40 (-0,5%).

"Les résultats de Bouygues Telecom au T1 sont encourageants, mais il reste du chemin à parcourir", commente Bryan Garnier dans une note.

"Le consensus intègre déjà un redressement des télécoms, et de manière plus marginale des marges du contracting", ajoute Kepler. "Mais nous pensons aussi que la déception des investisseurs après deux années de spéculations sur une consolidation des télécoms restera un facteur limitant tout rebond boursier."

Bouygues a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 6,534 milliards d'euros, en baisse de 3%. Son résultat opérationnel courant a fait apparaître une perte de 140 millions d'euros, réduite par rapport à celle de 194 millions du premier trimestre 2015.

Le consensus établi par Thomson Reuters donnait un chiffre d'affaires de 6,48 milliards d'euros et une perte opérationnelle courante de 172 millions.

Le chiffre d'affaires des activités construction et routes, pour lesquelles le premier trimestre constitue toujours le creux de l'année, a reculé de 5% tandis que celui de Bouygues Telecom a augmenté de 6%. La filiale de télécommunications du groupe a gagné sur la période 240.000 clients mobiles, et 71.000 clients fixes.

"Sur le trimestre, on a à la fois une dynamique commerciale forte et une amélioration des résultats opérationnels, l'année 2016 va probablement se poursuivre de la même façon, c'est certain", a déclaré le directeur financier Philippe Marien au cours d'une téléconférence de presse.

UNE IPO DE BOUYGUES TEL PAS À L'AGENDA

Bouygues a confirmé viser une poursuite de l'amélioration de la profitabilité du groupe en 2016, une hausse de la rentabilité de ses activités construction grâce à l'international et au premiers signes de stabilisation en France, et un retour à la croissance du chiffre d'affaires et des résultats de Bouygues Tel.

Les négociations sur un rapprochement avec Orange, qui auraient ramené le marché français des télécoms à trois opérateurs, ont échoué début avril.

"Le marché va rester probablement assez concurrentiel et compétitif. On voit une dynamique de l'année 2016 très similaire à la dynamique du 1er trimestre, qui était un marché à quatre opérateurs", a ajouté Philippe Marien.

Interrogé au cours d'une conférence avec les analystes sur l'idée d'introduire la filiale télécoms en Bourse pour financer son développement futur, le directeur financier du groupe a répondu que ce n'était pas pour le moment à l'agenda.

"Notre seul objectif est de réussir en 'standalone' et d'atteindre nos objectifs en matière de génération de free cash flow, donc pas de projet d'IPO pour Bouygues Telecom", a-t-il déclaré.

Bouygues a revu en hausse à 270 millions d'euros, contre 200 millions jusqu'ici, son estimation des charges non courantes attendues cette année au titre de la mise en oeuvre du partage de réseau avec Numéricable-SFR et de la restructuration de ses métiers, notamment l'activité routes de Colas.

Cette révision à la hausse est imputable notamment à la filiale de télévision TF1, qui a déjà fait état de charges exceptionnelles liées aux mesures fiscales concernant les fictions françaises et au passage en clair de LCI.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...