Bourse > Bollore > Bollore : Autolib devrait être rentable au printemps 2014
BOLLOREBOLLORE BOL - FR0000039299BOL - FR0000039299
3.293 € +0.76 % Temps réel Euronext Paris
3.270 €Ouverture : +0.70 %Perf Ouverture : 3.303 €+ Haut : 3.222 €+ Bas :
3.268 €Clôture veille : 2 768 280Volume : +0.10 %Capi échangé : 9 571 M€Capi. :

Bollore : Autolib devrait être rentable au printemps 2014

Autolib devrait être rentable au printemps 2014Autolib devrait être rentable au printemps 2014

PARIS (Reuters) - Autolib, le service francilien d'autopartage de voitures électriques exploité par le groupe Bolloré, devrait être rentable dès le printemps 2014, soit avec quatre ans d'avance, a déclaré Vincent Bolloré lors du Mondial de l'automobile à Paris.

"L'équilibre devait être atteint en sept ans, c'est à dire en 2018, et on pense qu'on l'aura atteint au printemps 2014. Mais pour cela, il faut que le rythme actuel d'abonnement demeure jusqu'en mars ou avril 2014", a précisé l'entrepreneur breton.

"Nous avons cette semaine 30.000 utilisations et ça augmente de 5% par semaine. Chaque personne fait en gros une douzaine de kilomètres, un peu moins d'une heure, et donc dépense à peu près 10 euros. Et comme grosso modo, Autolib coûte 50 millions d'euros par an, si ça continue comme ça, nous serons en avance de trois ou quatre années", a-t-il calculé.

Lancé le 5 décembre 2011, Autolib compte 35.000 abonnés, dont 13.000 sont abonnés à l'année, pour un parc de 1.750 voitures électriques, de 670 stations et de 3.900 bornes électriques.

Le nombre de voitures électriques dans le cadre du service Autolib devrait être porté à 3.000, a précisé Vincent Bolloré, soulignant que plus de 530.000 personnes ont déjà loué une voiture Autolib depuis le lancement du service.

Fort du succès d'Autolib, l'entrepreneur s'attaque désormais à la voiture électrique particulière en lançant sa Bluecar via un contrat de location longue durée.

De gris métallique pour le service d'autopartage Autolib, la Bluecar va véritablement devenir bleue avec des intérieurs plus soignés en cuir.

"Les 50 premiers véhicules seront livrés dans les 15 jours et notre ambition est d'en livrer 1000 dans les mois qui viennent", a souligné Vincent Bolloré.

"Pour ceux qui veulent leur propre voiture électrique, ils mettront 500 euros par mois tout compris pour avoir un véhicule", a-t-il assuré.

Vincent Bolloré compte également proposé sa Bluecar aux entreprises, le service devant être lancé dans quelques semaines.

Blandine Hénault, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...