Bourse > Boeing co > Boeing co : Boeing compte livrer le 737 remotorisé à partir de 2017
BOEING COBOEING CO BA - US0970231058BA - US0970231058
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Boeing co : Boeing compte livrer le 737 remotorisé à partir de 2017

Boeing compte livrer le 737 remotorisé à partir de 2017Boeing compte livrer le 737 remotorisé à partir de 2017

ATLANTA/PARIS (Reuters) - Boeing, qui veut parer à une offensive de son rival de toujours Airbus, a annoncé mardi qu'il comptait livrer en 2017 une version remotorisée de son 737, l'avion qu'il a le plus vendu.

Précisant que le conseil d'administration a approuvé le plan de remotorisation, Boeing a fait mention de 496 engagements de commande pour le nouvel appareil émanant de cinq compagnies aériennes.

Le nouveau 737 sera le concurrent de l'A320neo d'Airbus, soit un A320 remotorisé livrable à partir de 2015.

Le B737 sera propulsé par des moteurs construits par CFM International, une coentreprise entre General Electric et Safran.

Le B737 et l'A320 s'affrontent sur le marché des avions de 150 places, plus gros segment de l'aéronautique civile et qui est estimé valoir 2.000 milliards de dollars (1.386 milliards d'euros) dans les 20 années qui viennent.

Mais pour John Leahy, le directeur commercial d'Airbus, la messe est déjà dite. Boeing est "dans le déni" et les commandes démontreront que le 737 ne peut pas égaler l'A320neo, a-t-il dit.

"Une fois encore, Boeing est dans le déni", a-t-il estimé lors d'un entretien téléphonique. "La version remotorisée du 737 ne peut absolument pas égaler l'efficacité en matière de carburant et les économies de coûts de maintenance de la famille de l'A320neo. Nous verrons les résultats du monde réel dans nos carnets de commandes".

Boeing a donc remis à plus tard l'idée de dessiner un avion totalement neuf et a suivi le même chemin que son concurrent Airbus, qui a déjà engrangé un millier de commandes pour l'A320neo.

Le mois dernier, la filiale d'EADS avait obtenu plus de commandes que Boeing auprès d'American Airlines, qui se fournissait depuis plus de 20 ans exclusivement auprès du constructeur américain.

Selon Boeing, le 737 remotorisé brûlera 16% de kérosène de moins que l'A320 et 4% de moins que le futur A320neo. Ce dernier doit économiser de 12% à 15% de kérosène que l'A320 actuel et sera motorisé à la fois par CFM et par Pratt & Whitney.

Boeing a reçu la semaine dernière l'homologation des autorités américaines pour mettre en service son B787 Dreamliner.

Vers 16h50 GMT, le titre Boeing avançait de 1,95% à 65,86 dollars alors que le Dow Jones dont il fait partie cédait 0,18%.

Karen Jacobs à Atlanta et Tim Hepher à Paris, Cyril Altmeyer et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...