Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : La défense s'organise, l'action regagne un peu de terrain
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
60.610 € +1.93 % Temps réel Euronext Paris
59.450 €Ouverture : +1.95 %Perf Ouverture : 61.660 €+ Haut : 58.920 €+ Bas :
59.460 €Clôture veille : 7 031 320Volume : +0.56 %Capi échangé : 75 548 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : La défense s'organise, l'action regagne un peu de terrain

(Tradingsat.com) - Sous pression depuis que le Wall Street Journal a récemment révélé que la banque pourrait devoir payer une amende record de plus de 10 milliards de dollars pour avoir violé l'embargo américain contre l'Iran, Cuba et le Soudan, l'action BNP Paribas regagne un peu de terrain mercredi (+0,7% à 51,3 euros à mi-séance).

Alors que seule la voix de l’accusation se faisait entendre par le biais des médias, la défense française semble à présent s'organiser. Alors que Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, a ainsi estimé mardi que l’amende américaine infligée à BNP Paribas n’était « pas raisonnable », François Hollande a lui même alerté Barack Obama sur les conséquences des procédures en cours.

Selon le New York Times, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France s'est rendu à New-York la semaine dernière où il aurait rencontré Cyrus Vance, le procureur de Manhattan afin de l'avertir des risques qu'une amende de 10 milliards d'euros ferait peser sur le système financier international.

Accompagné d'Edouard Fernandez-Bollo, le secrétaire général de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), Christian Noyer a aussi insisté sur les conséquences qu’auraient pour BNP Paribas une éventuelle suspension, pour plusieurs mois, de ses activités de compensation en dollars basées à New York.

"Il était clair dès le départ que ce dossier revêtirait tôt ou tard une dimension politique", commente mercredi CM-CIC Securities. Si le courtier pense que BNP Paribas "n’échappera pas à une amende salée“, et si la plus grande prudence s'impose, il juge néanmoins que l' "on pourrait s’orienter vers un dénouement moins dramatique qu’envisagé".

En attendant, CM-CIC Securities maintient sa recommandation "Conserver" et son objectif de cours de 62 euros sur BNP Paribas.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...