Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : L'Iran recherche l'appui de l'UE face à Washington
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
54.680 € -1.69 % Temps réel Euronext Paris
55.200 €Ouverture : -0.94 %Perf Ouverture : 55.730 €+ Haut : 53.960 €+ Bas :
55.620 €Clôture veille : 4 135 350Volume : +0.33 %Capi échangé : 68 186 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : L'Iran recherche l'appui de l'UE face à Washington

tradingsat

DUBAÏ/BRUXELLES (Reuters) - L'Iran, qui recherche l'appui des Européens pour obtenir des concessions de la part des Etats-Unis dans le secteur bancaire, a demandé samedi à l'Union européenne de faire pression sur Washington pour lui permettre de rejoindre le système financier mondial.

Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères, a conduit samedi une délégation comprenant sept commissaires européens, la plus importante délégation de l'UE à Téhéran en plus de dix ans.

A l'occasion de cette visite, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, s'est félicité du soutien de l'UE en faveur des efforts de Téhéran pour adhérer à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Pour Federica Mogherini, l'Europe a intérêt à faire en sorte que les banques européennes puissent réaliser sans crainte des transactions en Iran.

"Il est dans l'intérêt des Européens et dans l'intérêt des Iraniens de faire en sorte que les banques s'engagent en Iran et n'aient pas de craintes à venir dans ce pays, et de faciliter et de soutenir ce nouvel engagement économique", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse au côté de Mohammad Javad Zarif, à Téhéran.

Dans la foulée de l'accord sur le nucléaire iranien, en juillet dernier, la communauté internationale, en tête de laquelle les Etats-Unis et l'UE, a levé en janvier la majeure partie des sanctions pesant sur la République islamique.

Pour autant, certaines sanctions américaines sont toujours en place et les banques américaines n'ont toujours pas le droit de faire des affaires avec l'Iran, que ce soit directement ou indirectement, car Washington accuse toujours Téhéran de soutien au terrorisme et d'atteintes aux droits de l'homme.

ÉQUIPE DE LIAISON EUROPÉNNE A TÉHÉRAN

Certaines banques européennes comme BNP Paribas ou Commerzbank, qui se sont déjà vu infliger d'énormes amendes pour atteinte au régime des sanctions, craignent de tomber sous le coup d'autres sanctions imposées par Washington et qui sont toujours en vigueur.

Or la Maison blanche a déclaré vendredi que l'accord sur le nucléaire ne permettait pas à Téhéran d'accéder au système financier international.

"L'Iran et l'UE vont faire pression sur les Etats-Unis pour faciliter la coopération des banques non américaines avec l'Iran", a déclaré Zarif lors de sa conférence de presse avec Federica Mogherini.

"Il est essentiel que l'autre partie, notamment les Etats-Unis, respecte pleinement ses engagements, non pas sur le papier mais dans la pratique, et lève les obstacles, notamment dans le secteur bancaire", a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

La délégation de l'UE a conclu des accords de coopération avec les Iraniens sur divers sujets allant du secteur bancaire à l'énergie et aux transports.

D'autre part, dans l'optique de la réouverture d'une mission diplomatique à part entière de l'UE en Iran, une équipe de liaison européenne sera envoyée à Téhéran, ont déclaré Mogherini et Zarif.

"La journée d'aujourd'hui marque un nouveau départ en Iran et pour ce qui est des relations avec l'UE. Nous espérons que la coopération entre la nation iranienne et l'Union européenne débouchera sur des intérêts partagés et sur un développement général", a dit le ministre iranien, cité par l'agence de presse officielle iranienne Irna.

(Bozorgmehr Sharafedin et Julia Fioretti, Eric Faye pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...