Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Frédéric Pflanz sera le prochain directeur général de Rémy Cointreau
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
54.590 € -2.34 % Temps réel Euronext Paris
55.500 €Ouverture : -1.64 %Perf Ouverture : 55.660 €+ Haut : 54.310 €+ Bas :
55.900 €Clôture veille : 3 953 760Volume : +0.32 %Capi échangé : 68 044 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Frédéric Pflanz sera le prochain directeur général de Rémy Cointreau

tradingsat

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a choisi Frédéric Pflanz, son directeur financier, pour succéder à Jean-Marie Laborde au poste de directeur général du numéro deux français des spiritueux à compter du 1er octobre prochain.

Cette annonce a peu surpris le marché, Frédéric Pflanz ayant été nommé directeur exécutif fin 2012, laissant alors anticiper sa possible nomination à la tête du groupe.

Le futur directeur général hérite d'un groupe en bonne santé et aux résultats brillants, récoltant les fruits de la stratégie décidée par Jean-Marie Laborde: positionnement sur le haut de gamme du cognac, reprise en main de la distribution avec la sortie du réseau Maxxium, cession des champagnes.

Le groupe a signé de nouveaux résultats record en 2012-2013 et, dans le cognac, la marge de Rémy Martin a même franchi la barre des 30% (à 30,1%).

"Jean-Marie Laborde a fait un travail extraordinaire, c'est une grosse pointure et un important défi à relever pour Frédéric Pflanz", souligne Javier Gonzalez-Lastra, analyste chez Exane BNP Paribas.

Mais le directeur financier a des atouts.

"Il est brillantissime, connaît très bien ses dossiers et le secteur. Il a montré de grandes qualités de gestionnaire", note un analyste sous couvert d'anonymat.

Avec le ralentissement du marché chinois, qui avait fait exploser les ventes de Rémy Martin ces deux dernières années, les perspectives sont moins florissantes pour Rémy Cointreau et Jean-Marie Laborde a reconnu que les résultats du premier semestre seraient impactés.

"A court terme, la croissance de Rémy pourrait ne pas être aussi forte en raison des mesures 'anti-luxe' en Chine, mais les fondamentaux du groupe restent très solides et les perspectives de croissance toujours très robustes en Chine sur le long terme", note Javier Gonzalez-Lastra.

De l'avis des analystes, Frédéric Pflanz devrait poursuivre la stratégie de montée en gamme et de diversification de son prédécesseur.

Le groupe, qui a acquis l'an dernier le whisky écossais Bruichladdich, marque haut de gamme très prisée des connaisseurs, ne cache pas ses ambitions de développement sur le marché du whisky, comme sa volonté de procéder à des acquisitions ciblées susceptibles de compléter son portefeuille haut de gamme.

Le mandat de Jean-Marie Laborde, 65 ans, expirait en juillet, mais il a été prolongé jusqu'au 30 septembre.

Aussi réservé que son prédécesseur est extraverti, Frédéric Pflanz, 44 ans, est entré dans le groupe en 2010 en tant que directeur financier, après être passé chez L'Oréal où il avait assumé diverses fonctions à la direction de la division des produits grand public.

A la Bourse de Paris, le titre Rémy Cointreau s'échange à 81,65 euros, en baisse de 2,58% à 13h30, dans un marché lui-même en net recul (-2,4% pour l'indice).

Avec Benjamin Mallet et Dominique Vidalon, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...