Bourse > Biomerieux > Biomerieux : Les frais de R&D pèsent dans les comptes 2012
BIOMERIEUXBIOMERIEUX BIM - FR0010096479BIM - FR0010096479
130.000 € -0.34 % Temps réel Euronext Paris
130.500 €Ouverture : -0.38 %Perf Ouverture : 130.500 €+ Haut : 129.350 €+ Bas :
130.450 €Clôture veille : 21 107Volume : +0.05 %Capi échangé : 5 129 M€Capi. :

Biomerieux : Les frais de R&D pèsent dans les comptes 2012

tradingsat

(Tradingsat.com) - BioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, a annoncé mercredi un résultat net de 134 millions d'euros en 2012, en baisse de 16,4% par rapport à 2011, principalement en raison d'une augmentation des frais de recherche et développement (+8%) et d'éléments opérationnels non courants qui ont représenté une charge nette de 25,4 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires de l’exercice s’est établi à 1 570 millions d'euros contre 1 427 millions d'euros en 2011, soit une hausse de 10% en euros. Il reflète une croissance de 6,8% à devises constantes, dont une progression de 3,7%, hors variations du périmètre d’activité (principalement les acquisitions d’AES et d’ARGENE et la cession de Dima Diagnostika).

Par ailleurs, l’endettement net ressort à 48 millions d’euros à fin décembre 2012. L’endettement net s’élevait à 131 millions d’euros au 31 décembre 2011.

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 29 mai prochain d’approuver un dividende de 0,98 euro par action, identique à celui versé en 2012 et 2011. Le montant qui sera distribué, le 7 juin 2013, devrait ainsi s’élever à 38,7 millions d’euros.

En 2013, année d’investissement, la Société continuera la mise en œuvre de sa feuille de route 2012 - 2015.

Elle commercialisera 3 nouveaux instruments innovants, intensifiera le développement commercial de bioMérieux Performance SolutionsTM et accélérera son expansion internationale, principalement dans les pays émergents.

Biomérieux poursuivra également ses efforts d’innovation, notamment pour assurer le succès des lancements commerciaux de 2013, et continuera le développement de nouveaux systèmes visant à renforcer la valeur médicale du diagnostic et à optimiser l’organisation des laboratoires.

Elle mettra en place de nouveaux programmes de développement ambitieux, en particulier dans le domaine des immunoessais ultrasensibles. En parallèle, elle continuera ses importantes initiatives opérationnelles avec notamment le déploiement du « Global ERP » dans de nouvelles sociétés du Groupe.

Dans ce contexte, bioMérieux confirme son objectif de réaliser une croissance de son chiffre d’affaires comprise entre 3 et 5%, à devises et périmètre constants. Le 2ème semestre devrait notamment voir le décollage progressif des 3 nouvelles plateformes de 2013, avec, en particulier, le déploiement commercial de VIDAS 3 à compter de juillet.

En outre, la Société anticipe un résultat opérationnel courant compris entre 255 et 270 millions d’euros, contre 260 millions d’euros réalisés en 2012. Cet objectif intègre les investissements en R&D et les plans d’actions commerciales nécessaires au lancement de nouvelles plateformes innovantes de diagnostic et prend en compte la situation de production des flacons d’hémoculture BacT/ALERT.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...