Bourse > Biomerieux > Biomerieux : Le titre sous pression, Jefferies justifie la décote de valorisation
BIOMERIEUXBIOMERIEUX BIM - FR0010096479BIM - FR0010096479
135.600 € +1.80 % Temps réel Euronext Paris
133.200 €Ouverture : +1.80 %Perf Ouverture : 135.800 €+ Haut : 133.200 €+ Bas :
133.200 €Clôture veille : 46 675Volume : +0.12 %Capi échangé : 5 350 M€Capi. :

Biomerieux : Le titre sous pression, Jefferies justifie la décote de valorisation

tradingsat

(Tradingsat.com) - bioMérieux perd du terrain mardi à la Bourse de Paris (-2,6% à 71 euros vers 16 heures), à contre courant du marché à la suite de l'annonce d'un chiffre d'affaires de 359 millions d'euros, équivalent, à devises et périmètre constants, à celui du premier trimestre 2012.

"Les ventes sont 3% à 4% en dessous des estimations et manquent la fourchette de prévisions du consensus, en raison principalement d'une croissance décevante en Asie-Pacitique et en Amérique latine", commente Jefferies.

Le broker croit toujours en la capacité de bioMérieux à conserver une position de leader en microbiologie (tests pour les infections bactériennes), en soutenant une croissance organique de ses ventes de +5% à +6% sur le long terme, aidé en cela par la dynamique des applications industrielles dans les tests agroalimentaires et médicamenteux.

Toutefois, la croissance attendue moins élevée des bénéfices justifie selon lui une décote de valorisation de 10% par rapport au groupe de sociétés comparables, sur la base d'un ratio cours sur bénéfices de 18x à l'horizon 2014. Jefferies maintient ainsi son opinion "Conserver" et son objectif de cours de 74 euros sur bioMérieux.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...