Bourse > Binckbank > Binckbank : Boursorama préfère le crédit au courtage
BINCKBANKBINCKBANK BINCK - NL0000335578BINCK - NL0000335578
5.031 € -1.31 %
5.121 €Ouverture : -1.76 %Perf Ouverture : 5.126 €+ Haut : 5.031 €+ Bas :
5.098 €Clôture veille : 85 326Volume : +0.12 %Capi échangé : 357 M€Capi. :

Binckbank : Boursorama préfère le crédit au courtage

tradingsat

par Alice Cannet

PARIS (Reuters) - Boursorama, filiale de Société générale, veut étoffer son offre de banque en ligne en proposant des crédits renouvelables début 2013 pour compenser la baisse des ordres de courtage qui sont à leur plus bas niveau depuis dix ans, a déclaré jeudi à Reuters son directeur général adjoint.

La division de courtage en ligne de Boursorama a pâti des incertitudes sur les politiques fiscales en France, du bas niveau des taux d'intérêt proposés par les banques et de l'attentisme avant l'élection présidentielle, a précisé Patrick Sommelet.

Les clients se sont donc détournés des marchés boursiers pour leur préférer des produits bancaires réputés plus sûrs, entraînant une chute de 23% des ordres pour Boursorama au cours des neuf premiers mois de 2012 et une baisse de 10% de son revenu, ou produit net bancaire.

"Nous allons probablement connaître un recul du produit net bancaire sur l'année exclusivement lié à la faiblesse de l'activité de brokerage", a dit Patrick Sommelet, ajoutant que les ventes de son pôle bancaire devraient rester stables grâce à des volumes élevés.

Le bénéfice net sur neuf mois a baissé de 13% à 28,8 millions d'euros. La tendance du quatrième trimestre devrait être similaire à celle du troisième, qui a accusé une baisse de 3% du bénéfice net. Cela conduirait à un bénéfice net de 37-39 millions d'euros en 2012.

Créée en 1995, Boursorama gère les comptes de près de 420.000 clients en France où il réalise 80% de son chiffre d'affaires. La société dispose de filiales au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne.

Son concurrent néerlandais BinckBank a accusé une octobre une baisse de 22% de son bénéfice net ajusté sur les neuf premiers mois de l'année.

Boursorama, dont Société générale détient 55% et Caixa Bank 20%, envisage des acquisitions dans le secteur de la banque en ligne en Europe occidentale, mais il n'y a pas de discussions avancées pour l'instant, a précisé Patrick Sommelet.

L'action Boursorama, cotée depuis 2000, a baissé de 15% depuis le début de l'année, donnant une capitalisation de 400 millions d'euros.

Avec la contribution de Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...