Bourse > Bigben interactive > Bigben interactive : 2015, annus horribilis ?
BIGBEN INTERACTIVEBIGBEN INTERACTIVE BIG - FR0000074072BIG - FR0000074072
6.750 € +1.05 % Temps réel Euronext Paris
6.720 €Ouverture : +0.45 %Perf Ouverture : 6.760 €+ Haut : 6.700 €+ Bas :
6.680 €Clôture veille : 12 899Volume : +0.07 %Capi échangé : 123 M€Capi. :

Bigben interactive : 2015, annus horribilis ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'année 2015 débute mal pour Bigben Interactive, dont l'action a déjà plongé de 24,1% depuis le 1er janvier. Il décroche de 13,5% aujourd'hui après un avertissement sur résultats.

Si l'activité se tient plutôt bien - il a été fait état hier après Bourse d'une progression du chiffre d'affaires du troisième trimestre de 3% en glissement annuel à 73,9 millions d'euros, mais l'objectif de 190 millions d'euros de ventes sur l'année a été réajusté à la baisse -, la chute de l'euro face au dollar n'est pas sans conséquences pour Bigben Interactive.

Le groupe, qui tablait originellement sur un résultat opérationnel courant (ROC) de 8 millions d'euros pour l'exercice, a en effet enterré purement et simplement cet objectif. Preuve du flou qui entoure la situation financière de Bigben Interactive, à tout le moins à brève échéance, l'entreprise a fait savoir qu'elle communiquera sa nouvelle prévision en marge de la publication de ses revenus du quatrième trimestre.

De quoi passablement inquiéter les investisseurs, qui n'ont pas oublié que le distributeur d'accessoires pour jeux vidéo et téléphones portables avait déjà émis un profit warning début 2014. Les analystes semblent moins pessimistes à l'image d'Invest Securities, qui a certes réduit son objectif de cours de 9 à 6,8 euros, mais recommande toujours d'acheter le titre.

Le parcours boursier de ce dernier n'intègre selon le bureau d'études que les mauvaises nouvelles et la réduction des marges devrait quant à elle 'rester exceptionnelle, le niveau absolu de la parité n'étant pas le problème car la société se couvre, l'impact venant de l'ampleur de la variation'. Le phénomène pourrait enfin être en partie compensé par la baisse du pétrole (baisse des coûtsdefabrication), estime Invest Securities.

Les opérateurs espèrent que l'intermédiaire est dans le vrai.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...