Bourse > Bic > Bic : En baisse, avertissement partiel sur résultats
BICBIC BB - FR0000120966BB - FR0000120966
126.550 € +2.47 % Temps réel Euronext Paris
123.950 €Ouverture : +2.10 %Perf Ouverture : 126.750 €+ Haut : 123.950 €+ Bas :
123.500 €Clôture veille : 53 706Volume : +0.11 %Capi échangé : 6 066 M€Capi. :

Bic : En baisse, avertissement partiel sur résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bic a vu son résultat net part du groupe reculer de 20,2% à 45,2 millions d'euros (0,95 euro par action) au 1er trimestre. S'il a confirmé ses prévisions pour sa branche majoritaire Grand public, le groupe a en revanche abaissé celles de sa division Bic APP (12,4% des ventes), dont les résultats trimestriels sont jugés “décevants” par la direction.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Bic, qui vient de toucher son plus bas niveau annuel, recule de 2,4% à 83,2 euros, quand l'indice CAC 40 consolide de 0,3%.

Sur le trimestre, les ventes du groupe spécialisé dans les produits jetables ont reculé en termes publiés de 3,7% à 428,6 millions d'euros. Elles restent stables sur une base comparable.

Par segment, “malgré une base de comparaison défavorable”, l'activité Grand public a enregistré des ventes de 375,7 millions d'euros en hausse comparable de 1,8%. En revanche, les marges opérationnelles normalisées de tous ses sous-segments sont en baisse, entraînant celle du Grand public en retrait de 22,2% à 18,5%.

En effet, la sous-division Papeterie (129,7 millions de CA, en baisse organique de 2,3%) a vu son résultat d'exploitation chuter de 42,5% à 13,1 millions, sa marge tombant de 16,5 à 10,1%.

La baisse du REX normalisé est moins marquée dans les Briquets (- 8,5%), forts de 137,4 millions d'euros de CA (+ 3,6%). Cette division reste la plus rentable du groupe, mais sa marge se tasse cependant de 37,1 à 33,8%.

Dans les Rasoirs enfin (91,4 millions d'euros de CA, +2,1% en organique), le REX normalisé baisse de 10,1% à 13,6 millions, soit une marge en baisse de 16,1 à 14,9%.

L'autre grande division de Bic, les Produits publicitaires et promotionnels, dit Bic APP, a vu ses ventes se contracter plus fortement de 11,2% à 53 millions, même si sa marge normalisée est moins négative (- 5,4%) qu'un an an plus tôt (- 7,1%).

Le résultat d'exploitation du groupe se repliant de 19,5% à 65,2 millions d'euros, la marge normalisée de Bic recule donc à 15,6% au T1 2013, contre 18,2% un an plus tôt.

Le directeur général Mario Guevara évoque un premier trimestre 'contrasté' et confirme en partie seulement les projections 2013 formulées lors de la présentation des comptes annuels, fin février.

Ainsi, les prévisions à moyen terme ont été confirmées pour la branche Grand public, soit une croissance des ventes de 2 à 4% hors changes et acquisitions, avec une marge d'exploitation normalisée entre 15 et 20%. “Pour nos activités Grand Public, nos objectifs 2013 de chiffre d'affaires et de rentabilité seront en ligne avec nos perspectives moyen terme”, a ajouté le patron opérationnel du groupe.

En revanche, pour Bic APP, Bic a abaissé ses prévisions : alors qu'il tablait fin février sur une stabilité, voire une légère hausse des ventes, le groupe table maintenant sur une baisse du CA de 1 à 5%. La marge normalisée de Bic APP devrait reculer aux environs de 5%, contre une précédente prévision allant de 8 à 12%.

“Malgré les résultats décevants du premier trimestre, nous sommes confiants dans la capacité de notre nouveau management à redresser l'activité de Bic APP”, a déclaré le directeur général Mario Guevara.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...