Bourse > Beneteau > Beneteau : 'le bateau pourrait dépasser les prévisions'
BENETEAUBENETEAU BEN - FR0000035164BEN - FR0000035164
13.930 € -0.96 % Temps réel Euronext Paris
14.065 €Ouverture : -0.96 %Perf Ouverture : 14.200 €+ Haut : 13.930 €+ Bas :
14.065 €Clôture veille : 46 696Volume : +0.06 %Capi échangé : 1 153 M€Capi. :

Beneteau : 'le bateau pourrait dépasser les prévisions'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Patrick Guilloux, directeur administratif et financier de Bénéteau, répond aux questions de Cercle Finance, après la publication des ventes du troisième trimestre, mardi dernier.

Cercle Finance: Bénéteau a enregistré un chiffre d'affaires de 303,1 millions d'euros pour le troisième trimestre de l'exercice 2012/2013. La branche bateaux a réalisé un chiffre d'affaires de 237,2 millions d'euros, en hausse de 0,8%, tandis que l'activité habitat accuse une baisse de 23,4%, à 65,9 millions d'euros. Comment expliquez-vous ces performances contrastées?

Patrick Guilloux: Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice, à 597,8 millions d'euros, ressort en ligne avec nos prévisions d'un chiffre d'affaires annuel de 810 millions d'euros.

Au troisième trimestre, l'activité bateaux a délivré des performances un peu meilleures qu'attendu, tirées par la croissance dans les émergents et en Amérique du Nord.

Outre-Atlantique, le groupe a bénéficié de son entrée récente sur le marché du bateau à moteur et d'une stabilisation sur celui du bateau à voile.

Dans l'habitat, le chiffre d'affaires trimestriel a été pénalisé par les mobil-homes, segment très sensible à l'activité française, en raison des anticipations défavorables des hôteliers de plein-air pour la saison 2013.

Le ralentissement des investissements de la part de ces professionnels inquiets a pesé sur le niveau de commandes.

L'habitat résidentiel a quant à lui confirmé sa forte croissance. Notre prévision de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'année est toujours d'actualité. L'objectif consiste à équilibrer cette branche d'ici 2015.

CF: Au regard des performances des neuf premiers mois, réitérerez-vous vos perspectives annuelles? Quels sont vos objectifs pour 2013/2014?

PG: Nous affichons notre confiance dans notre capacité à atteindre nos objectifs annuels. Nous visons toujours un chiffre d'affaires de 810 millions d'euros.

En revanche, l'équilibre entre les deux branches, bateaux et habitat, évoluera très certainement en faveur de la première. Ainsi, l'activité bateaux pourrait dépasser les prévisions de 618 millions, définies en janvier dernier, permettant de compenser une performance plus contrastée pour l'habitat.

Le résultat opérationnel est estimé quant à lui en perte de 7,5 millions d'euros. Le groupe prévoit de dégager en 2012/2013 une marge brute d'autofinancement de 54 millions d'euros, en croissance par rapport à l'exercice précédent, et une trésorerie nette globale proche de 12 millions d'euros (hors autocontrôle).

Pour 2013/2014, Bénéteau vise une croissance d'environ 30% en Amérique du Nord, de 20 à 25% dans les zones émergentes et envisage une stabilisation de l'activité en Europe, qui a atteint un point bas et dont le potentiel de baisse est désormais limité.

CF: Enfin, étudiez-vous des dossiers d'acquisition?

PG: La croissance externe ne constitue pas un objectif en soi mais nous ne fermons la porte à aucune opportunité, sans limite géographique ou de taille, afin de sécuriser et gagner des parts de marché.

Bénéteau a pour ambition d'adresser à terme l'ensemble des segments dans l'activité bateaux, à voile ou à moteur, et de poursuivre sa pénétration du marché américain notamment.

Si le groupe décidait de réaliser une opération de croissance externe, celle-ci devrait avoir du sens et venir en complément des six marques existantes.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...