Bourse > Bank of america > Bank of america : Bank of america accuse une perte historique au 2e trimestre
BANK OF AMERICABANK OF AMERICA BAC - US0605051046BAC - US0605051046
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Bank of america : Bank of america accuse une perte historique au 2e trimestre

tradingsat

par Joe Rauch

CHARLOTTE, Caroline du Nord (Reuters) - Bank of America a fait état mardi de la plus lourde perte trimestrielle de son histoire, 8,8 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros) et annoncé une chute de ses marges de crédit en raison de la faiblesse des taux d'intérêt.

BofA avait indiqué fin juin prévoir une charge de plus de 20 milliards de dollars après le règlement de son contentieux Countrywide.

La banque a soldé la quasi-totalité d'un contentieux relatif à des titres liés à des créances hypothécaires (MBS) de la société de crédit immobilier Countrywide, moyennant le versement de 8,5 milliards de dollars en cash.

La première banque américaine par les actifs a donc fait état mardi d'une perte nette de 8,8 milliards de dollars, 90 cents par action, contre un bénéfice net de 3,1 milliards, 27 cents par titre, un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait une perte de 90 cents.

Hors éléments exceptionnels, la banque a dégagé un bénéfice de 3,7 milliards de dollars, 33 cents par action, au deuxième trimestre.

Le produit net bancaire a plongé de 54,0% pour tomber à 13,5 milliards de dollars en raison de la provision passée dans le cadre du règlement du litige portant sur les MBS. En excluant cette charge, le produit net bancaire serait ressorti à 26,5 milliards de dollars.

Les revenus tirés des intérêts sont quant à eux ressortis en nette baisse. Son encours de crédit s'est fortement réduit en raison notamment de la distorsion entre taux longs, auxquels prête la banque et qui baissent, et taux courts auxquels la banque emprunte.

"C'est le reflet d'une banque qui essaye de s'en sortir, mais qui reste empêtrée dans ses problèmes de crédit immobilier", a réagi Rick Meckler, président de LibertyView Capital Management.

"Ce n'est pas aussi négatif que ce beaucoup pensaient, cela montre qu'il y a une certaine stabilité dans cette banque."

A 14h35 GMT, le titre perdait 0,93% à 9,63 dollars.

Mardi, également, Goldman Sachs a publié ses trimestriels, moins bons qu'attendu. La concurrente de BofA a invoqué des conditions d'activités plus difficiles qu'au deuxième trimestre de 2010, en raison des incertitudes entourant le climat macroéconomique.

Joe Rauch, Gregory Schwartz et Mehdi-Nicolas El Moueffak pour le service français, édité par Nicolas Delame et Gwénaelle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...