Bourse > Axa > Axa : Axa va céder le contrôle d'Axa PE à ses dirigeants
AXAAXA CS - FR0000120628CS - FR0000120628
22.220 € -0.85 % Temps réel Euronext Paris
22.270 €Ouverture : -0.22 %Perf Ouverture : 22.335 €+ Haut : 21.790 €+ Bas :
22.410 €Clôture veille : 8 300 000Volume : +0.34 %Capi échangé : 53 885 M€Capi. :

Axa : Axa va céder le contrôle d'Axa PE à ses dirigeants

Accord d'exclusivité sur la cession de la majorité d'Axa PEAccord d'exclusivité sur la cession de la majorité d'Axa PE

par Anjuli Davies et Matthieu Protard

LONDRES/PARIS (Reuters) - Axa a annoncé vendredi la conclusion d'un accord en vue de céder le contrôle de sa filiale Axa Private Equity (Axa PE), une transaction qui permettra à l'assureur français de dégager une plus-value de 200 millions d'euros.

L'accord conclu entre Axa et sa filiale au terme de dix-huit mois de négociations prévoit qu'Axa PE sera repris à 40% par l'actuelle équipe dirigeante de la société d'investissement, présidée par Dominique Senequier.

L'assureur précise dans un communiqué qu'il conservera une participation minoritaire de près de 27% dans sa filiale, confirmant en partie des informations de Reuters.

Un groupe d'investisseurs, dont l'identité n'est pas précisée, prendra 33% du capital restant.

"La finalisation devrait intervenir avant la fin du troisième trimestre 2013", indique Axa, précisant que la transaction valorise Axa PE à 510 millions d'euros.

Avec cette cession, l'assureur récupère en outre près de 200 millions d'euros de liquidités.

Axa avait engagé en septembre 2011 une revue stratégique de ses activités dans le capital-investissement et avait à cette occasion mandaté la banque Credit Suisse pour le conseiller.

Outre une cession, le scénario d'une introduction en Bourse d'Axa PE avait également circulé début 2012.

24 MILLIARDS D'EUROS SOUS GESTION

A l'automne dernier, les discussions sur la cession d'Axa PE avaient été suspendues du fait de la réforme fiscale envisagée par le gouvernement sur l'intéressement et la rémunération des gérants de fonds de capital-investissement.

"L'incertitude, notamment fiscale, du marché français a également fait peur aux acquéreurs étrangers, sans doute même davantage que les craintes concernant la zone euro", a expliqué Dominique Senequier, présidente du directoire d'Axa PE, dans une interview aux Echos.fr.

"D'autre part, étant donné le risque que représente à leurs yeux le marché français, le rendement attendu par les candidats étrangers n'était pas compatible avec la valorisation attendue par Axa", a-t-elle ajouté.

Selon une source bancaire, les négociations sur la cession d'Axa PE, suspendues en fin d'année dernière, avaient repris ces dernières semaines. Et en début d'après-midi, une autre source avait indiqué qu'une annonce était imminente.

Axa Private Equity, le plus important fonds de capital-investissement en France, gère un portefeuille de près de 31 milliards de dollars (environ 24 milliards d'euros).

La société a notamment fait partie des candidats au rachat de TIGF, la filiale de transport et de stockage de gaz de Total.

Elle a récemment levé 1,75 milliard d'euros pour investir dans les infrastructures.

Axa assure que le groupe continuera d'investir dans les fonds de sa filiale.

A la Bourse de Paris, l'action Axa a clôturé à 13,965 euros, inchangé par rapport au cours de la veille. Depuis le début de l'année, le titre progresse de près de 5% après une hausse de 33% en 2012.

Avec Christian Plumb et Gilles Guillaume à Paris, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...