Bourse > Axa > Axa : Allianz Real Estate vise 20% d'acquisitions hors d'Europe en 2013
AXAAXA CS - FR0000120628CS - FR0000120628
23.945 € -1.72 % Temps réel Euronext Paris
24.360 €Ouverture : -1.70 %Perf Ouverture : 24.460 €+ Haut : 23.845 €+ Bas :
24.365 €Clôture veille : 8 708 790Volume : +0.36 %Capi échangé : 58 656 M€Capi. :

Axa : Allianz Real Estate vise 20% d'acquisitions hors d'Europe en 2013

tradingsat

par Alexandre Boksenbaum-Granier et Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - Allianz Real Estate va accroître son exposition aux Etats-Unis et à l'Asie, où il prévoit de réaliser 20% des deux milliards d'euros d'acquisitions qu'elle compte réaliser cette année, a déclaré vendredi à Reuters le directeur général de la filiale immobilière de l'assureur Allianz.

Principalement présent en Allemagne, en France et en Italie, Allianz Real Estate souhaite réduire son exposition au continent européen qui connaît des difficultés économiques, et pourrait investir entre 200 et 400 millions d'euros aux Etats-Unis et en Asie cette année.

"On va plutôt aux Etats-Unis, comme on voudrait aller en Asie, pour une autre notion (que les rendements, NDLR), qui est la croissance", a déclaré Olivier Piani, directeur général d'Allianz Real Estate, lors d'une interview.

"En Europe, on est dans un monde 'flat' avec un rendement de 5%, alors qu'aux Etats-Unis on est dans un monde en croissance avec également un rendement de 5%."

Dans un contexte de taux d'intérêt très bas, de liquidités abondantes avec les mesures non conventionnelles des banques centrales et compte tenu d'un environnement réglementaire plus dur, les assureurs comme certains fonds s'intéressent à l'immobilier.

L'emprunt d'Etat français à 10 ans est tombé vendredi à un plus bas record à 1,72% et le Bund allemand se négocie à 1,22%.

FISCALITÉ

Depuis quatre ans, Allianz RE a acheté 1,5 milliard d'euros d'actifs immobiliers en France et entre 1,5 milliard et 2,0 milliards en Allemagne.

La filiale de l'assureur allemand, qui compte réaliser 300 millions d'euros de cessions en 2013, s'est fixé comme objectif d'accroître le volume total de ses investissements immobiliers de 21,5 à 30 milliards d'euros d'ici 2016 avec une exposition de 80% à l'Europe et de 20% en dehors, contre 90% et 10% respectivement en 2012.

Allianz RE, qui est déjà présent à New York ou Boston, se développe hors de l'espace européen en nouant des partenariats, compte tenu d'équipes plus réduites avec 20 personnes aux Etats-Unis et deux en Asie, contre 400 en Europe.

Interrogé sur les différences économiques au sein de l'Europe et plus particulièrement entre la France et l'Allemagne, Olivier Piani a rappelé qu'un investissement immobilier se réalisait pour une période de 10 ans.

"Ce qui se passe sur les deux prochaines années en France, c'est important, mais ce n'est pas fondamental (...) Ce qui est important c'est : quelles sont les réformes qui pourraient être faites en France sur les trois ans qui viennent et en quoi est-ce que cela va, ou pas, aider à une certaine relance économique, à une certaine croissance", a-t-il souligné.

Le directeur général d'Axa Real Estate avait déclaré fin mars au Financial Times qu'Axa allait réduire son exposition au marché français de l'immobilier, préoccupé par les perspectives de développement économique du pays et par l'évolution de la politique fiscale.

"Toute hausse de la fiscalité est perçue comme étant négative (...) Mais est-ce que, aujourd'hui, on est à un tel niveau que l'on ne peut plus regarder l'immobilier en France? La réponse est non", a estimé de son côté Olivier Piani.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...