Bourse > Auplata > Auplata : Production d'or trimestrielle stable en séquentiel
AUPLATAAUPLATA ALAUP - FR0010397760ALAUP - FR0010397760
0.890 € +2.30 % Temps réel Euronext Paris
0.870 €Ouverture : +2.30 %Perf Ouverture : 0.890 €+ Haut : 0.870 €+ Bas :
0.870 €Clôture veille : 22 541Volume : +0.04 %Capi échangé : 48 M€Capi. :

Auplata : Production d'or trimestrielle stable en séquentiel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Auplata a rapporté ce mardi via un communiqué avoir produit 72 kilos d'or brut au deuxième trimestre, soit 1 de plus qu'au terme des 3 premiers mois de l'exercice en cours.

A l'issue du premier semestre, la production d'or brut s'est donc élevée à 143 kilos, en baisse de 90 kilos sur un an du fait de la période de transition sur les opérations minières liée à la mise en oeuvre industrielle du processus de cyanuration.

Comme prévu, l'unité pilote de lixiviation de Remire-Montjoly a été mise en service opérationnellement au deuxième trimestre, alimentée par les concentrés aurifères produits par Auplata. 'Le rythme de croisière a été atteint fin juin et les premières électrodes chargées ont été déposées mi-juillet auprès du partenaire en charge de l'affinage', s'est réjoui le premier producteur d'or français, qui dans la continuité du début d'année a par ailleurs poursuivi la préparation du site minier de Dieu Merci. Celui-ci doit accueillir la future usine de cyanuration.

La production sur l'usine de Dieu Merci a ainsi été arrêtée au cours du trimestre afin de préparer la construction de l'unité industrielle.

Parallèlement, Auplata a finalisé les travaux d'amélioration de l'usine d'Elysée, qui a pu redémarrer depuis la mi-mai et sur laquelle la production d'or est désormais concentrée pendant la mise en oeuvre du projet.

Les ventes d'or affiné se sont de leur côté élevées à 70 kilos au deuxième trimestre et à 132 kilos sur l'ensemble du premier semestre 2015.

Bénéficiant de conditions de marché plus favorables compte tenu de l'évolution de la parité euro/dollar, le chiffre d'affaires s'est établi à 3,1 millions d'euros au deuxième trimestre et à 6 millions sur le semestre écoulé, contre respectivement 5 et 9,2 millions l'an passé.

Enfin, l'Autorité environnementale a rendu un avis favorable concluant que 'l'étude d'impact associée à la mise en place de l'usine de traitement sur la mine de Dieu Merci avait correctement pris en compte l'environnement dans la réalisation de son état initial et la proposition de mesure de réduction des impacts'.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...