Bourse > Atos > Atos : Dépose son projet d'OPA sur Bull
ATOSATOS ATO - FR0000051732ATO - FR0000051732
94.980 € -0.75 % Temps réel Euronext Paris
95.000 €Ouverture : -0.02 %Perf Ouverture : 95.350 €+ Haut : 93.840 €+ Bas :
95.700 €Clôture veille : 308 170Volume : +0.29 %Capi échangé : 9 950 M€Capi. :

Atos : Dépose son projet d'OPA sur Bull

tradingsat

(CercleFinance.com) - Suite à l'annonce du projet d'acquisition de Bull en date du 26 mai, Atos annonce le dépôt auprès de l'AMF d'un projet d'offre publique d'achat (OPA) visant toutes les actions et instruments émis et en circulation composant le capital du groupe informatique.

Cette offre en numéraire de 4,90 euros par action valorise le capital de Bull sur une base totalement diluée à environ 620 millions d'euros. Elle représente une prime de 22% par rapport au cours de clôture de Bull le 23 mai, dernier jour de bourse avant l'annonce. L'offre porte également sur les océanes Bull en circulation au prix unitaire de 5,55 euros.

A la date de dépôt de cette offre, Crescendo Industries et Pothar Investments, représentant ensemble 24,2% des actions du capital de Bull, ont conclu avec Atos des engagements d'apport à l'offre portant sur l'intégralité de leurs titres.

Orange et la BPI ont également affirmé leur soutien à la transaction et annoncé leur intention d'apporter l'intégralité de leurs titres à l'offre, représentant un apport total de 35,5% du capital de Bull à l'offre publique d'Atos compte tenu des engagements d'apport.

L'offre est présentée par Rothschild & Cie Banque, agissant pour le compte d'Atos, qui garantit, la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'initiateur.

L'offre est conditionnée à un seuil de succès de 50% plus une action du capital et des droits de vote de Bull, mais pas à un accord des autorités compétentes en matière de concurrence.

Atos se réserve la possibilité de mettre en oeuvre un retrait obligatoire sur les actions et les océanes à l'issue de l'offre si les conditions sont réunies. Dans le cas contraire, Atos envisage de procéder à une fusion ou à d'autres opérations d'apport, selon des principes et des modalités encore à l'étude, dans un délai de 12 mois après sa prise de contrôle.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...