Bourse > Artprice com > Artprice com : Vote final sur la directive, et mesure contestable sur l'isf
ARTPRICE COMARTPRICE COM PRC - FR0000074783PRC - FR0000074783
13.720 € -0.72 % Temps réel Euronext Paris
13.850 €Ouverture : -0.94 %Perf Ouverture : 13.850 €+ Haut : 13.600 €+ Bas :
13.820 €Clôture veille : 12 926Volume : +0.19 %Capi échangé : 91 M€Capi. :

Artprice com : Vote final sur la directive, et mesure contestable sur l'isf

tradingsat

(Tradingsat.com) - Artprice a réagi mercredi soir dans un communiqué à l'adoption par la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale d'un amendement co-signé par plusieurs députés de la Majorité, qui élargit l'assiette de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) aux oeuvres d'art.

Le leader des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art qualifie cet amendement de "vraie révolution fiscale" alors que "les œuvres d'art sont exclues de l'impôt sur la fortune depuis la naissance de cette taxe il y a trente ans".

Selon Thierry Ehrmann, le patron d'Artprice, cette mesure contestable sur l'ISF mériterait une pédagogie et surtout un véritable accompagnement des pouvoirs publics à la jeune création française pour faire de la France à nouveau une place de marché de l'Art compétitive.

"On ne peut que conclure que nos députés considèrent désormais qu'avec la réforme des ventes aux enchères, notamment par voie électronique, entérinée avec la Directive Services, le Marché de l'Art serait assimilable aux valeurs mobilières de placement", commente le dirigeant.

"Faudrait-il encore que la France ne se singularise pas par des scandales de type Drouot (45% du CA français) où l'on apprend pratiquement chaque semaine, la mise en examen de nouveaux commissaires-priseurs", fait-il cependant remarquer.

Thierry Ehrmann constate d'ailleurs "la concomitance plus que troublante" du passage en deuxième lecture pour le vote final ce jour même, de la Directive Services visant notamment la libéralisation des Ventes aux Enchères électroniques".

Un vote final "qui est pour Artprice la consécration de son combat après un très long périple législatif".

L'issue du processus de transposition (avec deux ans de retard) de la directive européenne constitue un enjeu important pour Artprice.com, qui ne peut pour l'instant percevoir de commissions sur les volumes d'oeuvres mis en ligne sur sa Place de Marché Normalisée.

"Ce qui potentiellement constitue un manque à gagner considérable sachant que, sur les flux de 6,3 milliards d'euros de l'an dernier, près d'un tiers, soit l'équivalent d'1,8 milliard d'euros, ont abouti à une vente !", soulignait récemment Thierry Ehrmann dans un entretien à Tradingsat.com.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...