Bourse > Artprice com > Artprice com : Thierry ehrmann enthousiaste pour l'ouverture des enchères en ligne
ARTPRICE COMARTPRICE COM PRC - FR0000074783PRC - FR0000074783
12.410 € -2.05 % Temps réel Euronext Paris
12.550 €Ouverture : -1.12 %Perf Ouverture : 12.790 €+ Haut : 12.410 €+ Bas :
12.670 €Clôture veille : 7 099Volume : +0.11 %Capi échangé : 83 M€Capi. :

Artprice com : Thierry ehrmann enthousiaste pour l'ouverture des enchères en ligne

Thierry ehrmann enthousiaste pour l'ouverture des enchères en ligneThierry ehrmann enthousiaste pour l'ouverture des enchères en ligne

(Tradingsat.com) - Après un doublement de son cours de bourse en l'espace d'un mois, l'action Artprice.com se maintient facilement au dessus des 60 euros en fin d'après-midi ce lundi, toujours à proximité de ses plus hauts historiques du début de l'année… 2000.

L'intérêt des investisseurs autour du lancement prochain, le 18 janvier prochain, du service d'enchères en ligne du leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'art, est entretenu jour après jour par les informations qui filtrent sur la forte demande suscitée par ce service révolutionnaire.

Alors que les membres d'Artprice peuvent saisir leurs lots depuis le 27 décembre, le groupe indiquait mercredi dernier totaliser « déjà prés de 720 millions de dollars de lots ». Un montant qui ne cesse de progresser, puisque Thierry Ehrmann, le patron d'Artprice, interrogé sur BFM Business, évoque lundi après-midi un chiffre de « 820 millions de dollars » et, souligne-t-il, « tout porte à croire que l'on aura très largement dépassé le milliard » d'ici le 18 janvier.

Le dirigeant fait remarquer à cet égard que 90% des professionnels du marché de l'art étaient fermés entre Noël et le jour de l'An.

Sur son compte twitter officiel, Artprice était hier également très optimiste. Alors que « 80% des acteurs du marché de l'art reprennent le travail ce 9 janvier », le groupe évoque la possibilité d'imaginer atteindre 1,2 milliard de dollars pour le 18 janvier. « Toutes les équipe sont sur les ponts, nous sommes au delà de nos espérances », indiquait dimanche soir Thierry Ehrmann dans un message publié à 19h17.

Pour s'imposer après un monopole de plusieurs siècles des salles de vente physiques, Artprice avance un argument de poids. Alors que la marge d'intermédiation entre acheteurs et vendeurs sur le marché de l'art est aujourd'hui de 37,5%, le groupe va appliquer des taux de commission considérablement plus faible. « Le taux de 5% sur les œuvres de plus de 15000 $ » est « la marge qui tue », assène le dirigeant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...