Bourse > Artprice com > Artprice com : Les procédures judiciaires ont pesé sur les résultats au 1er semestre
ARTPRICE COMARTPRICE COM PRC - FR0000074783PRC - FR0000074783
12.220 € -0.41 % Temps réel Euronext Paris
12.350 €Ouverture : -1.05 %Perf Ouverture : 12.380 €+ Haut : 12.170 €+ Bas :
12.270 €Clôture veille : 7 408Volume : +0.11 %Capi échangé : 81 M€Capi. :

Artprice com : Les procédures judiciaires ont pesé sur les résultats au 1er semestre

tradingsat

(Tradingsat.com) - Artprice a fait état mercredi d'un creusement de sa perte nette à -169 K€ au titre du 1er semestre 2011, contre -57K€ un an plus tôt. Le groupe, qui se définit comme le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art.

Mais "ce résultat net serait, selon thierry Ehrmann fondateur et PDG d'Artprice, nettement meilleur et positif sans les procédures intentées par les 5 maisons de ventes parisiennes contre Artprice et qui ont coûté, à Artprice, pour le premier semestre 2011, environ 180 K€".

Le groupe explique que "les contentieux mis en œuvre par ces 5 maisons de ventes ayant principalement pour but de jeter une un discrédit sur Artprice, de lui soustraire un maximum de fonds afin de tenter de lui interdire l'accès à la Directive européenne des enchères en ligne".

"Désormais, après l'adoption de loi n° 2011-850 du 20 juillet 2011 de libéralisation des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, et l'attente de son arrêté conjoint du ministre de la justice et du ministre chargé de la culture, Artprice va pouvoir légalement et sereinement devenir opérateur de courtage aux enchères réalisées à distance par voie électronique avec ses 1,3 million de membres dans plus de 90 pays", rappelle la société.

Par ailleurs, le chiffre d'affaires du premier semestre 2011 est sensiblement le même que celui du premier semestre 2010 alors que la Place de Marché Normalisée ® d'Artprice est devenue, depuis mi-2010, entièrement gratuite.

"Pour autant, cette très forte croissance du flux d'œuvres d'art et de nouveaux membres n'est pas génératrice de charges nouvelles et n' impactera pas le résultat annuel de 2011", assure Artprice.

Le groupe rappelle enfin qu'il "n'a aucun emprunt obligataire, une dette bancaire proche de zéro et dispose d'une trésorerie conséquente et ne prévoit aucune augmentation de capital, ce qui est sa stricte ligne de conduite pour ses actionnaires depuis son introduction en 2000".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...