Bourse > Artprice com > Artprice com : Le groupe demande à l'AMF d'enquêter sur son cours de bourse
ARTPRICE COMARTPRICE COM PRC - FR0000074783PRC - FR0000074783
11.350 € +1.89 % Temps réel Euronext Paris
11.120 €Ouverture : +2.07 %Perf Ouverture : 11.750 €+ Haut : 11.120 €+ Bas :
11.140 €Clôture veille : 27 210Volume : +0.41 %Capi échangé : 75 M€Capi. :

Artprice com : Le groupe demande à l'AMF d'enquêter sur son cours de bourse

tradingsat

(Tradingsat.com) - La société Artprice, par la voix de son président thierry Ehrmann, a fait savoir lundi soir "qu'elle considère la baisse brutale et soudaine de son cours depuis le 1er juillet 2013 ainsi que les volumes de capitaux échangés de manière quotidienne anormalement élevés comme vraisemblablement un abus de marché".

Le dirigeant de l'entreprise annonce ainsi que "conformément au Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers, sur les abus de marché, Section opérations d'initiés et manipulations de marché, Titre1,2 et 3 (visé par les articles 611-1 à 632-1), une enquête va être demandée [...] à l'Autorité des Marchés Financiers.

Le groupe, qui se définit comme le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art, fait par exemple remarquer que les volumes de capitaux échangés sur Artprice ont représenté hier 9 fois ceux d'Areva. Une comparaison peut-être à relativiser cependant, dans la mesure où le flottant du groupe nucléaire est particulièrement mince (4%)...

"Aucun élément exogène à la société Artprice n'a pu impacter le cours d'une telle manière", affirme Artprice. La société rappelle que durant la période qu'elle considère comme suspecte, elle a, le mercredi 3 juillet 2013, communiqué de manière exhaustive le vote des résolutions qui ont été adoptées par son assemblée générale du 28 juin dernier ainsi que les débats et présentations.

Selon Thierry Ehrmann, "l'ensemble de ces points abordés ne laissait apparaître aucun élément de nature à impacter le cours, bien au contraire, ces points confortaient les actionnaires dans la continuité des choix industriels et de la bonne gestion de la société Artprice".

Le groupe mentionne par ailleurs "pour information", que "CACEIS Corporate Trust, l'établissement teneur de compte titres d'Artprice, a une nouvelle fois manqué à ses obligations contractuelles, en omettant de communiquer au fur et à mesure à Euronext l'intégration des levées de stock-options dans le capital".

Artprice explique ainsi que "le réajustement de capital par EURONEXT dans le cadre de son dernier communiqué du 12 juillet 2013 n'est en aucun cas la traduction de nouvelles opérations sur le capital mais simplement une mise à jour de ce dernier qui a pourtant été susceptible d'entraîner une confusion ou une erreur d'interprétation préjudiciable à Artprice".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...