Bourse > Artprice com > Artprice com : Va demander l'ouverture d'une enquête à l'AMF
ARTPRICE COMARTPRICE COM PRC - FR0000074783PRC - FR0000074783
10.320 € +0.10 % Temps réel Euronext Paris
10.430 €Ouverture : -1.05 %Perf Ouverture : 10.430 €+ Haut : 10.250 €+ Bas :
10.310 €Clôture veille : 7 010Volume : +0.11 %Capi échangé : 69 M€Capi. :

Artprice com : Va demander l'ouverture d'une enquête à l'AMF

tradingsat

(CercleFinance.com) - Artprice a fait part de son intention de demander l'ouverture d'une enquête à l'Autorité des marchés financiers (AMF) après que son titre ait perdu près de quart de sa valeur depuis fin juin. Le groupe spécialisé dans les bases de données sur le marché de l'art “considère la baisse brutale et soudaine de son cours depuis le 1er juillet 2013 ainsi que les volumes de capitaux échangés de manière quotidienne anormalement élevés (pour exemple, ce lundi 15 juillet, les volumes du titres Artprice ont représenté 9 fois les capitaux Areva), comme vraisemblablement un abus de marché.”

Depuis une clôture à 20,9 euros lors de la dernière séance de juin, l'action a perdu, au cours de la veille au soir de 15,8 euros, environ 24% de sa valeur. Le titre capitalise environ 100 millions d'euros à ce prix.

Notons que depuis le début de l'année, l'action Artprice a chuté de près de 50%.

“Aucun élément exogène à la société Artprice n'a pu impacter le cours d'une telle manière”, affirme le groupe.

Le groupe précise qu'il a diffusé, le 3 juillet, un communiqué sur les résolutions adoptées en AG. “L'ensemble de ces points abordés ne laissait apparaître aucun élément de nature à impacter le cours, bien au contraire”, indique la société dirigée par Thierry Ehrmann.

De plus, “durant cette période, une mise à jour d'un litige civil et pénal relatif à la propriété intellectuelle a été communiquée aux marchés le 9 juillet 2013. Ledit litige étant connu des marchés et des actionnaires depuis 2008 de par notre information réglementée”, estime encore le groupe.

Enfin, “pour information, CACEIS Corporate Trust, l'établissement teneur de compte titres d'Artprice, a une nouvelle fois manqué à ses obligations contractuelles, en omettant de communiquer au fur et à mesure à Euronext l'intégration des levées de stock-options dans le capital d'Artprice pourtant régulièrement communiquées dans nos différents documents publiés”, estime Artprice.

“Ainsi ce réajustement de capital par Euronext dans le cadre de son dernier communiqué du 12 juillet 2013 n'est en aucun cas la traduction de nouvelles opérations sur le capital mais simplement une mise à jour de ce dernier qui a pourtant été susceptible d'entraîner une confusion ou une erreur d'interprétation préjudiciable à Artprice”, peut-on lire enfin.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...