Bourse > Arkema > Arkema : Le titre s'envole à sa reprise de cotation !
ARKEMAARKEMA AKE - FR0010313833AKE - FR0010313833
93.940 € -0.20 % Temps réel Euronext Paris
94.000 €Ouverture : -0.06 %Perf Ouverture : 94.460 €+ Haut : 93.560 €+ Bas :
94.130 €Clôture veille : 255 244Volume : +0.34 %Capi échangé : 7 090 M€Capi. :

Arkema : Le titre s'envole à sa reprise de cotation !

Le titre s'envole à sa reprise de cotation !Le titre s'envole à sa reprise de cotation !

(Tradingsat.com) - Suspendue ce matin à la demande de la société, Arkema a repris en très forte hausse mercredi en début d'après-midi, le titre du chimiste français bondissant de 21% à 48 euros environ après la confirmation de la vente du pôle Vinyliques au Groupe Klesch, spécialisé dans le développement d'activités industrielles de commodités.

En se séparant de ses activités vinyliques, Arkema a l'ambition de figurer parmi les leaders mondiaux de la chimie de spécialités. Pour y parvenir, le Groupe va créer un acteur majeur indépendant et intégré de l'industrie du PVC construit autour d'un portefeuille cohérent d'activités équilibrées entre les activités amont (chlore soude et PVC) et les activités aval (profilés et compounds), sans aucune restructuration de l'outil industriel du périmètre cédé.

L'ensemble des salariés concernés par le projet industriel ainsi que l'ensemble des salariés nécessaires au fonctionnement des activités seront transférés avec maintien de leur rémunération, de leur ancienneté, de leurs qualifications ainsi que de tous les éléments spécifiques à leur contrat de travail.

Ce projet permettrait aux activités vinyliques de bénéficier d'une stratégie industrielle propre dotée de moyens financiers conséquents afin de favoriser leur pérennité et leur développement sur le long terme. Arkema dotera la nouvelle entité d'un bilan très solide qui témoigne de sa volonté d'assurer le plein succès de ce projet et son développement dans la durée.

Le projet prévoit la cession de l'ensemble des actifs français directement liés aux activités chlore et à ses dérivés ainsi que l'ensemble des activités aval dans le monde (compounds, tubes et profilés). L'établissement de Jarrie qui ne sera plus intégré à la chaine des Vinyliques (suite au projet d'arrêt du dichloroéthane) ne rejoindrait pas ce nouvel ensemble. L'établissement de Saint-Auban ne serait concerné que par le transfert de l'activité PVC pâtes. L'activité EVA de Balan ne serait pas concernée par ce projet.

1780 salariés français et 850 salariés hors de France seraient ainsi transférés dans la nouvelle entité dont le siège social serait basé à Lyon (France). En 2010 le chiffre d'affaires de ce nouvel ensemble était supérieur à un milliard d'euros.

L'opération devrait se traduire, sur le plan comptable, par l'enregistrement en 2011 d'une charge exceptionnelle nette estimée à environ 470 millions d'euros, dont environ 100 millions d'euros d'impact négatif sur la trésorerie aux bornes d'Arkema.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...