Bourse > Arkema > Arkema : La confiance d'Arkema pour 2012 rassure la Bourse
ARKEMAARKEMA AKE - FR0010313833AKE - FR0010313833
93.940 € -0.20 % Temps réel Euronext Paris
94.000 €Ouverture : -0.06 %Perf Ouverture : 94.460 €+ Haut : 93.560 €+ Bas :
94.130 €Clôture veille : 255 244Volume : +0.34 %Capi échangé : 7 090 M€Capi. :

Arkema : La confiance d'Arkema pour 2012 rassure la Bourse

Arkema La confiance exprimée pour 2012 rassure la BourseArkema La confiance exprimée pour 2012 rassure la Bourse

PARIS (Reuters) - Le chimiste Arkema a confirmé jeudi son objectif de dégager un Ebitda proche d'un milliard d'euros en 2012 après avoir bien résisté au troisième trimestre en dépit d'un environnement dégradé, ce que la bourse a apprécié.

Avec la volatilité persistante des matières premières et les difficultés économiques en Europe, le numéro un français de la chimie entend renforcer son positionnement sur des niches de spécialités et dans des pays à plus forte croissance.

"Les résultats du troisième trimestre, avec une marge d'Ebitda proche de 17% située dans la fourchette haute du secteur, illustrent clairement les progrès internes réalisés par le groupe", souligne dans un communiqué Thierry Le Hénaff, le PDG du groupe.

Il se dit très confiant dans la capacité du groupe, scindé de Total en 2006, à réaliser une année 2012 "très solide".

Vers 17h00, l'action Arkema gagnait 3,2% à 72,64 euros alors que l'indice sectoriel européen cédait 0,2%. Sa progression depuis le début de l'année ressort à 36% à comparer à un gain de 20,8% pour l'indice sectoriel.

"Au cours actuel, Arkema se traite à 5,2 fois l'Ebitda 2012 et 4,7 fois celui de 2013, c'est 15% en dessous du secteur. Les résultats publiés de ce matin et la réduction de la cyclicabilité de l'activité du groupe devraient permettre une réévaluation des multiples sur les prochains trimestres", commente Patrick Lambert, analyste à la Société Générale.

Les ventes du troisième trimestre d'Arkema ont augmenté de 1,2% à 1.606 millions d'euros (consensus ThomsonReuters I/B/E/S de 1.647,8 millions), la contribution de ses acquisitions et de ses cessions ayant compensée l'impact du ralentissement des marchés de l'automobile et de la construction en Europe.

L'Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) s'est lui stabilisé à 266 millions d'euros (consensus 262,5 millions d'euros), soutenu par la résistance de la branche chimie industrielle (acrylique).

Enfin, son bénéfice net part du groupe a progressé de 6,4% à 116 millions d'euros (consensus de 123,06 millions).

Noelle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...