Bourse > Arkema > Arkema : 7ème séance de baisse d'affilée
ARKEMAARKEMA AKE - FR0010313833AKE - FR0010313833
91.520 € -0.41 % Temps réel Euronext Paris
92.000 €Ouverture : -0.52 %Perf Ouverture : 92.000 €+ Haut : 91.330 €+ Bas :
91.900 €Clôture veille : 87 534Volume : +0.12 %Capi échangé : 6 907 M€Capi. :

Arkema : 7ème séance de baisse d'affilée

ARKEMAARKEMA

(Tradingsat.com) - Le chimiste Arkema est sous pression mardi matin, JP Morgan ayant abaissé sa recommandation sur la valeur de "Surpondérer" à "Neutre". Le titre recule de 1% environ dans les premiers échanges vers les 74 euros, signant pour l'heure sa septième séance de baisse consécutives.

Le groupe a récemment annoncé une hausse de son dividende au titre de l'exercice 2012 mais ses comptes, eux, n'ont pas convaincu les investisseurs.

Arkema a confirmé son ambition de réaliser en 2016 un chiffre d'affaires de 8,0 milliards d'euros et une marge d'Ebitda de 16% tout en maintenant un taux d'endettement inférieur à 40%.

En 2012, la société a vu son résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) ressortir en repli de 3,7% à 996 millions d'euros, soit une marge d'Ebitda de 15,6% (-1,9 point), en raison d'une baisse des volumes, le retour à des conditions de milieu de cycle dans les monomères acryliques, ainsi que des marges unitaires en retrait sensible sur certains gaz fluorés.

Une cession qui tourne mal

Dans l'actualité plus récente du groupe, un conflit a éclaté entre Arkema et Gary Klesch, le financier américain qui réclame 310 millions d'euros de dommages et intérêts au chimiste pour "fausses informations" dans le cadre de la cession de l'ancien pôle vinylique du chimiste, finalisée en juillet 2012.

Le groupe Klesch affirme avoir trouvé des "écarts significatifs" entre l'information présentée et la réalité de la situation financière de la partie amont de l'activité, rebaptisée "Kem One SAS".

De son côté, Arkema s'est dit "choqué par ces allégations graves et mensongères et tient à y opposer le démenti le plus formel".

Arkema a précisé hier dans un communiqué que "le groupe Klesch a eu, en toute transparence et tout au long des négociations, accès à l’ensemble des informations nécessaires - et usuelles dans ce type de transactions - lui permettant d’apprécier la situation financière ainsi que les perspectives de cette activité et a mené les due diligence approfondies qu’il a souhaitées".

Face à une telle attaque, Arkema engage dès à présent toutes initiatives afin de défendre ses droits et prouver sa bonne foi devant les autorités compétentes, a déclaré le management.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...