Bourse > Areva ci > Areva ci : Besson et areva démentent des suppressions d'emplois en france
Areva CiAreva Ci CEI - FR0004275832CEI - FR0004275832
11.740 € +0.45 %
11.870 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 11.740 €+ Haut : 11.470 €+ Bas :
11.880 €Clôture veille : 10 973Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Areva ci : Besson et areva démentent des suppressions d'emplois en france

tradingsat

PARIS (Reuters) - Areva ne supprimera pas d'emplois en France, a déclaré lundi le gouvernement, démentant des informations de presse évoquant un millier de suppressions sur le territoire national.

Citant des "sources proches du dossier", l'Agence France Presse (AFP) a rapporté que le groupe nucléaire à capitaux publics prévoyait de supprimer 2.700 à 2.900 emplois, dont 1.000 à 1.200 en France, dans le cadre d'un plan qui doit être validé le 12 décembre.

"Aucune suppression d'emploi n'est prévue en France chez Areva", a indiqué à Reuters le ministre de l'Industrie, Eric Besson. "La filière nucléaire et l'ensemble de ses salariés et sous-traitants est entièrement mobilisée pour maintenir le leadership de la France dans le domaine de l'énergie nucléaire."

Ce démenti a été suivi de celui de l'entreprise qui dans un premier temps n'avait pas souhaité réagir.

"Areva dément catégoriquement les informations citées ce soir par l'Agence France Presse sur les suppressions d'emplois en France", a dit le groupe nucléaire.

Le ministre de l'Economie, François Baroin, a annoncé qu'il recevrait le président du directoire d'Areva, Luc Oursel, mardi après-midi.

"Le ministre se félicite qu'Areva ait démenti les informations citées sur les suppressions d'emplois en France, mais il souhaite réaffirmer que l'objectif d'amélioration de la rentabilité fixé à Areva par l'Etat actionnaire, déterminant pour maintenir la capacité d'investissement à long terme du groupe et garantir son développement, ne sera pas poursuivi au détriment de l'emploi en France", lit-on dans un communiqué.

"François Baroin tient à ce qu'Areva, au même titre que toutes les entreprises publiques, soit mobilisée sur le maintien de l'emploi en France. Celui-ci ne doit être en aucun cas une variable d'ajustement", poursuit le texte.

Selon l'AFP, le plan stratégique d'Areva prévoit une baisse de plus de 40% des investissements et plusieurs cessions, dont les 26% qu'Areva détient dans le groupe minier français Eramet.

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel rapportait la semaine dernière qu'Areva envisageait de supprimer 1.300 postes en Allemagne en réaction à la décision de Berlin de sortir du nucléaire d'ici à 2022.

Le Figaro avançait en octobre que le plan stratégique se traduirait par 3.000 à 4.000 suppressions d'emplois.

Areva compte près de 48.000 salariés, dont 30.000 en France et 5.700 en Allemagne.

Jean-Baptiste Vey et Julien Ponthus, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...