Bourse > Areva > Areva : Mestrallet évoque une prise de participation d'Engie dans Areva
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.541 € -0.85 % Temps réel Euronext Paris
4.580 €Ouverture : -0.85 %Perf Ouverture : 4.580 €+ Haut : 4.532 €+ Bas :
4.580 €Clôture veille : 20 270Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 740 M€Capi. :

Areva : Mestrallet évoque une prise de participation d'Engie dans Areva

Mestrallet évoque une prise de participation d'Engie dans ArevaMestrallet évoque une prise de participation d'Engie dans Areva

PARIS (Reuters) - Le groupe Engie (anciennement GDF Suez) pourrait prendre une participation dans Areva pour créer un grand groupe international dans le domaine des services de maintenance nucléaire, a déclaré samedi le PDG d'Engie.

Gérard Mestrallet a rappelé sur Europe 1 que les deux groupes étaient déjà partenaires, Engie possédant notamment sept centrales nucléaires en Belgique.

"Il y a une partie des activités d'Areva, notamment dans le domaine des services de maintenance nucléaire à l'international, qui feraient un beau rapprochement avec les nôtres et ceci pourrait peut-être se faire", a-t-il dit.

"Cela pourrait être une prise de participation mais nous souhaitons qu'Areva reste impliqué dans ces activités-là", a-t-il ajouté. "Nous pourrions les combiner avec les nôtres et avoir un beau projet de développement international, créer un grand groupe international dans le domaine des services de maintenance nucléaire."

Ces déclarations interviennent alors qu'EDF a officialisé mardi son intention de racheter l'activité réacteurs nucléaires d'Areva, tout en estimant que ce projet ne pourrait se concrétiser qu'à un prix "de marché" et assorti de garanties liées aux passifs de son fournisseur.

Gérard Mestrallet avait déjà évoqué dans le Financial Times de vendredi un rapprochement Engie-Areva sous forme de joint-venture mais sans procéder à un véritable rachat d'actifs du groupe nucléaire français en difficultés.

Engie avait déclaré début mai être intéressé par certaines activités d'Areva, sans toutefois préciser lesquelles.

Areva a indiqué jeudi ne pas chercher à défendre son "pré carré" mais qu'il veillerait à ce que tout actif vendu dans le cadre de son plan de sauvetage soit "bien valorisé".

(Yves Clarisse)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...