Bourse > Areva > Areva : Areva veut la suspension de l'appel d'offres de temelin
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.730 € +0.64 % Temps réel Euronext Paris
4.700 €Ouverture : +0.64 %Perf Ouverture : 4.730 €+ Haut : 4.640 €+ Bas :
4.700 €Clôture veille : 26 527Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 813 M€Capi. :

Areva : Areva veut la suspension de l'appel d'offres de temelin

Areva veut la suspension de l'appel d'offres de temelinAreva veut la suspension de l'appel d'offres de temelin

PARIS/PRAGUE (Reuters) - Areva a fait savoir lundi soir qu'il contestait la notification par le producteur d'électricité tchèque CEZ de son exclusion d'un appel d'offres portant sur l'extension de la centrale nucléaire de Temelin et demandait la suspension du processus.

CEZ avait exclu Areva de l'appel d'offres au début du mois, pour n'avoir pas rempli les conditions techniques et juridiques suffisantes.

"Considérant la décision de CEZ sans fondement, le groupe a décidé de faire appel et de demander une suspension de la procédure d'appel d'offres", écrit le groupe nucléaire français dans un communiqué.

CEZ, premier groupe d'Europe centrale par la capitalisation boursière et première entreprise de services aux collectivités de la zone géographique, prévoit de construire deux nouveaux réacteurs dans la centrale de Temelin, un village proche de la frontière autrichienne.

Le projet s'élève à près de 10 milliards de dollars (environ huit milliards d'euros).

Restent en course pour l'instant Westinghouse, filiale de Toshiba, et le russe Atomstroyexport. CEZ doit choisir un vainqueur l'an prochain.

Areva précise qu'il utilisera tous les recours disponibles en droit tchèque et en droit de l'Union européenne, avec l'objectif de réintégrer la procédure d'appel d'offres pour Temelin.

"Je regrette profondément qu'Areva soit pénalisé sur des sujets qui n'ont jamais été abordés entre les parties auparavant, sans aucune procédure de dialogue ou d'explication, qui sont des pratiques standard de l'industrie nucléaire, où la transparence et le dialogue sont essentiels", déclare dans un communiqué Luc Oursel, président du directoire d'Areva.

Cyril Altmeyer et Jan Lopatka, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...