Bourse > Areva > Areva : Tassement de l'activité en raison des mines
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.541 € -0.85 % Temps réel Euronext Paris
4.580 €Ouverture : -0.85 %Perf Ouverture : 4.580 €+ Haut : 4.532 €+ Bas :
4.580 €Clôture veille : 20 270Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 740 M€Capi. :

Areva : Tassement de l'activité en raison des mines

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les ventes d'Areva se sont tassées au premier trimestre, pénalisées par le recul de la branche minière en raison notamment d'une base de comparaison défavorables. Mais les autres activités sont bien orientées, et le carnet de commandes s'est étoffé de plus de 4,5 milliards d'euros depuis fin 2015. Les prévisions ont enfin été confirmées.

Au terme du premier quart de son exercice 2016, l'équipementier nucléaire intégré en difficulté financière a enregistré un CA de 826 millions d'euros, soit un tassement de 0,8% en données publiées, et de 2,2% à données comparables. Explication : le “calendrier de livraisons d'uranium, moins favorable qu'au 1er trimestre de 2015”, indique le groupe, alors que le CA de son activité minière s'effondre.

En effet, en données organiques, la division Mines (d'uranium) voit son volume d'affaires s'effondrer de près de 48% à 185 millions. “La saisonnalité de l'exercice 2015 avait été exceptionnelle avec un 1er trimestre représentant environ 25 % des volumes annuels livrés alors que cette période est généralement la plus faible de l'année en termes de livraisons”, explique le groupe.

En revanche, la branche Amont (+ 51,9% à 203 millions) et l'Aval (+ 26,1% à 430 millions) s'orientent en forte hausse.

Le groupe fait aussi le point sur la branche Réacteurs et services, Areva NP, qui va être cédée à un consortium emmené par EDF. Sur la période, ses ventes ont reculé de 4,8% à 885 millions et le montant de ses commandes, soit 13,9 milliards d'euros, a augmenté de 100 millions par rapport à la fin de l'année dernière.

Quid de la visibilité ? Le montant du carnet de commandes était à fin mars de 33,6 milliards d'euros (soit environ huit ans de chiffre d'affaires), à comparer avec environ 29 milliards au 31 décembre 2015. La hausse est notamment due à la signature de contrats pluri-annuels avec EDF en début d'année.

Du côté des mesures d'économies, Areva indique que presque 700 collaborateurs ont quitté le groupe au 1er trimestre, “en ligne avec l'objectif visé de 6.000 postes fin 2017.” Le groupe est également en train de réorganiser ses relations avec ses fournisseurs “pour consolider le volet achats.”

En guise de perspectives, “Areva confirme son objectif d'un cash flow net des activités de l'entreprise compris entre - 2 milliards d'euros et - 1,5 milliard d'euros fin 2016”, indique le communiqué.



Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...