Bourse > Areva > Areva : Areva prépare une entrée du chinois CNNC à son tour de table
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.730 € +0.64 % Temps réel Euronext Paris
4.700 €Ouverture : +0.64 %Perf Ouverture : 4.730 €+ Haut : 4.640 €+ Bas :
4.700 €Clôture veille : 26 527Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 813 M€Capi. :

Areva : Areva prépare une entrée du chinois CNNC à son tour de table

Areva confirme une possible prise de participation de CNNCAreva confirme une possible prise de participation de CNNC

PARIS (Reuters) - Areva a signé lundi avec China National Nuclear Corporation (CNNC) un protocole d'accord ouvrant la voie à une prise de participation minoritaire du chinois au capital du spécialiste français du nucléaire en difficulté.

Signé à l'occasion d'une visite de François Hollande en Chine, le protocole comporte aussi un volet industriel prévoyant une coopération entre les deux groupes sur l'ensemble des activités du cycle de l'uranium : mines, amont, recyclage, logistique, déconstruction et démantèlement.

Areva, dont l'Etat français contrôle environ 87% du capital, a souligné dans un communiqué que sa coopération potentielle avec CNNC ne concernait donc pas directement l'activité réacteurs nucléaires (Areva NP) en cours de rachat par EDF.

Areva et CNNC discutent depuis plusieurs années en vue de construire une usine de traitement-recyclage de combustibles usés en Chine. Ils ont en outre déjà signé en janvier un protocole d'accord visant à créer une coentreprise dans les transports et la logistique nucléaire.

Le président du conseil d'administration du groupe français, Philippe Varin, estime que l'avenir d'Areva passe par une présence accrue en Chine et s'est dit ouvert à une entrée de groupes chinois au capital de la société, ce qui permettrait d'alléger la facture de sa recapitalisation pour l'Etat français.

Areva a fait savoir jeudi que les décisions concernant son augmentation de capital, dont il estime qu'elle sera "significative", seraient prises avant la fin de l'année.

Le groupe a lancé fin juillet la première phase de son plan de sauvetage en signant avec EDF un protocole d'accord prévoyant la cession à l'électricien public de 51% à 75% d'Areva NP sur la base d'une valorisation de la société de 2,7 milliards d'euros.

L'opération, avec d'autres cessions et éléments de financement, vise à couvrir ses besoins à hauteur de 3,6 milliards d'euros pour la période 2015-2017, sur un total de sept milliards nécessaires.

EDF et son partenaire chinois CGN (China General Nuclear Power Group) ont par ailleurs conclu le 21 octobre une série d'accords en vue d'investir ensemble dans la construction de deux réacteurs nucléaires de type EPR à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre, ainsi que dans d'autres projets britanniques.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...