Bourse > Areva > Areva : Lourde perte en 2014, plan de transformation
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.541 € -0.85 % Temps réel Euronext Paris
4.580 €Ouverture : -0.85 %Perf Ouverture : 4.580 €+ Haut : 4.532 €+ Bas :
4.580 €Clôture veille : 20 270Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 740 M€Capi. :

Areva : Lourde perte en 2014, plan de transformation

tradingsat

(CercleFinance.com) - Areva a fait état mercredi de résultats annuels en lourdes pertes et dévoilé un 'plan de transformation' visant un cash-flow net positif à horizon 2018.

Comme prévu, le géant français du nucléaire a dévoilé ce matin un résultat net part du groupe en perte de 4.834 millions d'euros, alourdi notamment par des provisions pour pertes de valeur d'actifs des activités nucléaires (1.460 millions d'euros) et des pertes additionnelles sur ses trois grands projets nucléaires (1.097 millions d'euros).

'L'ampleur de la perte nette de l'exercice 2014 illustre le double défi auquel Areva est confronté: stagnation durable des activités nucléaires, manque de compétitivité et difficile gestion des risques inhérents aux grands projets', a expliqué son directeur général Philippe Knoche.

L'excédent brut d'exploitation ressort à 735 millions d'euros sur l'exercice écoulé, en baisse de 257 millions par rapport à 2013 et le chiffre d'affaires atteint 8.336 millions d'euros, en repli de 7,2% à périmètre constant.

Areva - qui dit vouloir se recentrer sur son 'coeur de métier' - en a profité pour dévoiler un plan de compétitivité, prévoyant un milliard de gains opérationnels par rapport à 2014 et un projet de réorganisation de l'ingénierie.

L'entreprise dit également étudier les modalités d'un renforcement adéquat de ses fonds propres.

En termes de perspectives financières, le groupe s'est donné comme objectif un cash-flow net positif en 2018.

Après ces chiffres, trois ministres du gouvernement, à savoir Ségolène Royal, Michel Sapin et Emmanuel Macron, ont estimé que la situation du groupe appelait des 'mesures fortes'.

Les ministres ont indiqué que l'Etat examinerait les propositions des directions d'EDF et Areva qui se sont engagées dans des discussions en vue d'une 'refondation industrielle' de la filière française.

A la Bourse de Paris, le titre Areva grignotait 0,3% à près de 9,5 euros.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...