Bourse > Areva > Areva : En hausse, pertes réduites et avancée avec EDF
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.609 € +0.20 % Temps réel Euronext Paris
4.613 €Ouverture : -0.09 %Perf Ouverture : 4.640 €+ Haut : 4.565 €+ Bas :
4.600 €Clôture veille : 29 911Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 766 M€Capi. :

Areva : En hausse, pertes réduites et avancée avec EDF

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le premier semestre 2015 s'est soldé par Areva sur une perte nette part du groupe de 206 millions d'euros, soit une amélioration par rapport au déficit de 694 millions enregistré un an plus tôt. Le résultat opérationnel est symboliquement repassé dans le vert. Le groupe confirme le plan de redressement annoncé en mars dernier à horizon 2017. Il évoque aussi du bout des lèvres le protocole d'accord de reprise d'Areva NP annoncé ce matin par EDF.

Alors que l'action EDF prend un peu plus de 2% ce matin à la Bourse de Paris, le titre Areva s'adjuge plus de 5% à 8,7 euros.

Les pertes nettes attribuables aux activités à céder, dont Areva NP, la branche éolienne et les mesures, atteignent 144 millions, contre 479 millions un an plus tôt.

Sur la première moitié de l'année, les ventes de l'équipementier nucléaire intégré ont progressé en données comparables de 6,3% à 1,9 milliard d'euros.

Le groupe souligne des 'améliorations substantielles' dans le chantier de l'EPR finlandais d'Olkiluoto 3

Passant de 243 à 306 millions d'euros (+ 26%), l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) induit une hausse de 2,5 points de la marge correspondante, à 15,9%.

Le résultat opérationnel semestriel repasse dans le vert : + 7 millions, contre - 212 millions un an plus tôt.

Le cash-flow opérationnel, négatif de 57 millions un an plus tôt, atteint 460 millions d'euros sur la période.

Du côté du bilan, la dette nette s'est alourdie de 5,8 à 6 milliards d'euros. Les capitaux propres restent négatifs à hauteur de 223 millions au 30 juin 2015, contre - 245 millions un an plus tôt.

Enfin, le carnet de commande a à peine progressé sur un an (+ 0,2%), à 32,3 milliards d'euros. Il se tasse de 1,5% par rapport au 31 décembre 2014. Les prises de commandes du S1 2015 (1 milliard) sont très inférieures à celle du S1 2014 (5,1 milliards) en raison, l'an dernier, de 'l'entrée en carnet de l'accord traitement-recyclage avec EDF.'

Faisant le point sur ses ressources, Areva estime que 'la continuité d'exploitation du groupe est ainsi assurée pour les 12 prochains mois. Au-delà de cette période, elle sera assurée par la réalisation des mesures prévues dans son plan de financement. '

Ce qui devrait comprendre des cessions, comme celle d'une partie de la division Areva NP à EDF (2,7 milliards d'euros selon EDF ce matin, mais Areva évoque toujours un chiffre de 2 milliards, plus 400 millions pour d'autres actifs), des économies (1 milliard de gains à horizon 2017 par rapport à 2014) et une recapitalisation par l'Etat.

A périmètre et changes constants, Areva confirme ses perspectives pour 2015, ce qui comprend une contraction organique des ventes allant jusqu'à 5%, et 'un cash-flow net des activités de l'entreprise, hors plan de compétitivité et coûts de mise en oeuvre associés, entre - 1,7 et -1,3 milliard d'euros.'

Le directeur général Philippe Knoche a déclaré à cette occasion que 'les prochains mois seront clés dans la bonne exécution (du) plan de transformation' de l'entreprise adopté à horizon 2017.

Notons qu'Areva évoque en ces termes la cession d'Areva NP dont EDF a fait état ce matin, dans le cadre de ses résultats semestriels : “Areva et EDF poursuivent leurs discussions en vue de la cession d'au moins 75 % d'Areva NP à EDF. A l'issue d'une période de discussion de deux mois, Areva et EDF ont conclu le 29 juillet un protocole d'accord présentant les principaux termes et conditions du projet en vue de la finalisation des accords définitifs, après avis des instances sociales d'Areva et d'EDF. L'objectif des parties est de réaliser cette opération courant 2016”, indique Areva, selon “un montant indicatif de 2 milliards d'euros à la date de réalisation de l'opération”.

Rappelons qu'EDF parle de son côté une reprise de 51% à 75% d'Areva NP contre un montant de 2,7 milliards d'euros, un accord ferme étant annoncé pour le 4e trimestre 2015.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...